Publicité

Portabilité des données : les géants du web s’unissent pour le Data transfer project

  • transferts_donnees.jpg

    transfer_project
    Facebook, Google, Microsoft et Twitter lancent le Data transfer project. crédits : pixabay.com
  • Pour améliorer le confort des internautes, les géants du web ont lancé le Data Transfer Project (DTP), qui a pour mission d’être un facilitateur de transfert de données entre applications.

    Parmi les firmes impliquées, on retrouve Facebook, Google, Microsoft et Twitter.

    Plusieurs géants du web se sont joints pour assurer et faciliter la portabilité des données personnelles des internautes. En effet, Facebook, Google, Microsoft et Twitter se sont alliés pour dévoiler un projet commun qui prend le nom de Data transfer project. Cela permettra aux internautes de transférer plus facilement leurs données d’un service à l’autre. Les quatre entreprises derrière le DTP espèrent que d'autres plates-formes adoptent cette nouvelle technologie qui aide la mise en place d'un réseau interconnecté et offre aux utilisateurs la possibilité de migrer leurs données entre plates-formes facilement et en toute sécurité. Les fournisseurs de chaque côté de la transaction de portabilité doivent disposer de mesures de confidentialité et de sécurité strictes pour se prémunir contre l'accès non autorisé, le détournement de données ou d'autres types de fraude.

    “Aider les utilisateurs à déplacer leurs données personnelles”

    Le Data transfer project a donc pour mission “d’aider les utilisateurs à déplacer leurs données personnelles en toute sécurité et avec fluidité entre fournisseurs de service”. C’est en tout cas ce qu’a expliqué Microsoft sur son blog.

    Cette décision devrait être appréciée aussi bien des internautes que de l’Union européenne, dans un contexte de grande sensibilité face à l’usage qui est fait des données personnelles. Ainsi, les sociétés partenaires peuvent répondre à une des demandes du Règlement général sur la protection des données (RGPD) : le droit à la portabilité des données personnelles. Ce service permet de transférer les données sur les plates-formes cloud des différentes entreprises (Azure, Google cloud platform…). DTP permet de créer des API communes aux différentes plateformes l'utilisant afin de transférer des informations personnelles aux utilisateurs.

    Facebook, Google, Microsoft, Twitter et d’autres dans la boucle

    Quant aux internautes, ils y gagneront en praticité. Jusqu’à présent, il n’était pas évident de dupliquer les données pour les retrouver dans une autre. Si Facebook permet de télécharger vers son ordinateur l’ensemble de ses données, il n’est pas des plus aisées de retélécharger l’ensemble de ces données vers un autre service.

    Avec le Data transfer project, les géants du web créent une plateforme open source commune, ce qui permettra le transfert de données directement entre les différents services. Le dispositif s’appuiera ainsi sur un format numérique compatible.

    A noter que cette plateforme est ouverte à toute société ou service voulant y participer. Pour l’instant, le Data transfert project n’en est encore qu’à ses balbutiements, mais un livre blanc peut déjà être consulté : https://datatransferproject.dev/

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    identifient la veille collaborative comme faisant partie de leurs sujets prioritaires. Cependant, si les veilleurs sont conscients de la nécessité de la mettre en place, ils ne savent pas trop par quel bout commencer. Ils sont en attente de retours d'expérience, de trucs, d’astuces et de bonnes pratiques pour convaincre leurs collègues d’adhérer et participer à ce nouveau projet.

    Recevez l'essentiel de l'actu !