Publicité

Près de la moitié des entreprises françaises ne parviennent pas à exploiter leurs données

  • donnees_entreprises.jpg

    Les entreprises françaises sont amenées à gérer un volume de données supérieur de 31 % à celui des entreprises du reste du monde (Pixabay / ElasticComputeFarm)
  • Les entreprises hexagonales doivent gérer entre 21 et 50 emplacements dédiés à leur données, soit deux fois plus que dans le reste du monde.

    48,8 % des entreprises françaises n’arrivent pas à exploiter la moitié de leurs données. Seules 11,3 % d'entre elles assurent y parvenir.
    Une étude réalisée par le cabinet IDC pour le compte de la société Rubrik confirme les dysfonctionnements liés à la gouvernance de l'information. Les entreprises françaises doivent, en moyenne, gérer entre 21 et 50 emplacements dédiés à leurs données : data centers, infonuagique... "C’est deux fois plus que dans le reste du monde où les répondants déclarent avoir entre 11 et 20 emplacements de données" souligne l'étude. 

    Un déluge de données dans les deux prochaines années

    Etonnament, les entreprises françaises sont amenées à gérer un volume de données supérieur de 31 % à celui des entreprises du reste du monde (pour des entreprises ayant des caractéristiques similaires). Pire : 46, 3 % des entreprises répondantes s'attendent à affronter une croissance annuelle de 40 % de leurs données au cours des deux prochaines années. 

    Sont-elles équipées pour faire face à ce déluge de données ? Cela reste à voir. Seules 14,6 d'entre elles déclarent disposer de systèmes de contrôle et de gestion des données entièrement automatisé. Plus d'un tiers (35,4 %) recourent à des systèmes manuels.

    Etude réalisée à partir des réponses de 80 entreprises françaises interrogées dans le cadre d’une étude plus large basée sur des sources primaires conduite auprès d’un échantillon de 800 entreprises statistiquement représentatif en Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest et dans la région Asie-Pacique. 

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    Serda Formations Data 2023