Publicité

Les premiers titres restaurants dématérialisés arrivent le 2 avril

  • 273 1 actu titre resto démat BTE.jpg

    L'utilisation des titres restaurant dématérialisés sera autorisée du lundi au samedi (Archimag)
  • Le 2 avril 2014 marquera une ère nouvelle pour des millions de salariés. Leurs titres restaurant papier vont progressivement se dématérialiser pour donner naissance à deux nouveaux modes de paiement : par carte (type carte bancaire) ou par mobile. Pour les 3,5 millions de salariés concernés, ces nouveaux dispositifs leur permettront de payer le montant exact de leur repas alors qu'il est aujourd'hui impossible -en théorie - de récupérer de la monnaie sur un titre restaurant. Mais attention : il ne sera possible d'utiliser que l'équivalent de deux titres restaurant. Et l'utilisation de ces titres dématérialisés ne sera possible que du lundi au samedi. 

    Les porteurs de mobile pourront suivre à tout moment le solde de leurs titres restaurant. Quant à ceux qui utiliseront une carte, ils pourront sécuriser leur moyen de paiement grâce à un code PIN. En cas de perte ou de vol, ils pourront faire opposition et recevoir une nouvelle carte.

    Disparition totale vers 2019

    Du côté des restaurateurs, l'arrivée de ces nouveaux moyens de paiement semble plutôt bien accueillie. Aujourd'hui, ils doivent classer les titres papier avant de les envoyer par la poste. Demain, ils pourront obtenir un remboursement quasi immédiat contre plusieurs jours jusqu'ici.

    Dans l'immédiat, les entreprises ne seront pas obligées de fournir des titres restaurant dématérialisés. Elles pourront le faire dans le cadre d'un dialogue social avec les salariés. Les supports papier et dématérialisés devraient donc coexister pendant plusieurs années.

    La disparition totale des titres restaurant papier est prévue à l'horizon 2019.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    estiment que les recrutements dans le numérique seront importants à l'avenir, mais seul un tiers s'est déjà reconverti professionnellement dans ce secteur ou envisage de le faire, selon une enquête OpinionWay réalisée pour l'Ecole Informatique (ENI).

    Recevez l'essentiel de l'actu !