Publicité

Formidable croissance du marché des empreintes digitales

  • 287 1_ actu marché emprientes digitales iphone-410324_1280.jpg

    Reconnaissance digitale
    La reconnaissance digitale concerne tous les terminaux.
  • Vos doigts valent de l’or ! Le marché des systèmes de contrôle d’accès par empreintes digitales doit atteindre 4,41 milliards de dollars (environ 3,9 milliards d’euros) d’ici 2022, selon Grand View Research. Ce chiffre traduit une très forte croissance, poussée par les besoins des domaines de la sécurité et du e-commerce.

    2,51 milliards de dollars en 2014 (environ 2,23 milliards d’euros), 4,41 milliards de dollars (environ 3,9 milliards d’euros) en 2022 : les analystes de Grand View Research identifient une très forte croissance du marché des systèmes de contrôle d’accès par empreintes digitales. Première cause de cette tendance, les besoins en sécurité liés au terrorisme et à la criminalité. Les Etats renforcent leurs mesures de sécurité interne et externe (défense, protection des frontières et douanes) ; les entreprises s’inscrivent dans le même mouvement. Mais le e-commerce recourt lui aussi de plus en plus à la reconnaissance digitale, voulant se protéger de la fraude, du vol d’identité et du piratage. Il s’agit d’abord de sécuriser les paiements sur internet.

    Développement d’applications

    Les systèmes de contrôle d’accès par empreintes digitales concernent tous les types de terminaux, smartphones, tablettes et ordinateurs. Ils sont autonomes ou peuvent être intégrés notamment à des cartes à puce ou à de la signature électronique. On s’attend à ce que le développement d’applications s’appuyant sur la reconnaissance digitale pousse à en répandre l’usage.

    Pour les analystes de Grand View Research, les principaux acteurs de ce marché sont Anviz mondial, Cogent (3M), Cross Match Technologies, Daon, Entertech Systems, Virdi, Hitachi, IDtech360, ManageID, Nec Corporation of America, Lockheed Martin, MorphoTrust, SecuGen, Safran Groupe Suprema et ZKTeco.

    Ils étudient aussi ce marché par types de technologie, domaines d’applications et régions. Nuançant leurs estimations, ils ne manquent pas de souligner la concurrence d’autres technologies de reconnaissance biométrique basées sur le visage, l’iris ou la paume de la main.

    À lire sur Archimag

    Commentaires (1)

    • Portrait de Schraibi

      Votre article est très intéressant, c'est vrai que les solutions de signatures électroniques sont de plus en plus nombreuses, cela nous montre à quel point la signature électronique a évolué et la place qu'elle occupe dans notre vie. http://www.calindasoftware.com/fr/modele-de-cahier-des-charges-signature-electronique/

      sep 28, 2015
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité