Publicité

Robots journalistes : Syllabs lève deux millions d'euros

  • syllabs_leveefonds.jpeg

    Syllabs comptera une quarantaine de collaborateurs d'ici la fin 2018 (Syllabs)
  • Le spécialiste français de la rédaction automatique de textes s'apprête à lancer un vaste chantier de recrutement.

    Sur un marché en pleine expansion, Syllabs vient d'annoncer une importante levée de fonds. La société française spécialisée dans la rédaction automatique d'articles a convaincu plusieurs acteurs de contribuer à son développement : BNP Paribas Développement, Sipa Ouest France et West Web Valley apporteront deux millions d'euros.

    "Le financement obtenu va permettre en premier lieu d’étoffer l’équipe. Fin 2018, Syllabs comptera une quarantaine de collaborateurs, soit une équipe multipliée par 5 en 1 an." se réjouit l'éditeur. 

    Presse, commerce électronique, immobilier

    Fondée en 2006, Syllabs fournit des robots d'écriture à d'importants titres de presse (Radio France, Le Monde, Les Echos...) qui peuvent ainsi se délester de certaines tâches à faible valeur ajoutée : publication de résultats électoraux, résultats sportifs, bulletins météo... D'autres secteurs se tournent progressivement vers les robots journalistes. A commencer par le commerce électronique ou le secteur immobilier dont les fiches descriptives de biens mis en vente sont désormais rédigées automatiquement. 

    Selon Les Echos, les prix d'abonnement oscillent entre 10 000 et 200 000 euros selon le type de prestation fournie.

     

    Sur le même thème : Presse et numérique, des deux côtés de l'écran

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    identifient la veille collaborative comme faisant partie de leurs sujets prioritaires. Cependant, si les veilleurs sont conscients de la nécessité de la mettre en place, ils ne savent pas trop par quel bout commencer. Ils sont en attente de retours d'expérience, de trucs, d’astuces et de bonnes pratiques pour convaincre leurs collègues d’adhérer et participer à ce nouveau projet.

    Recevez l'essentiel de l'actu !