Article réservé aux abonnés Archimag.com

La dictée vocale au secours des services sociaux

  • technologie_dicteevocale.jpg

    technologie
    Grâce à ce nouveau mode de fonctionnement, l’agent conseiller gagne environ une heure de travail par jour et les notes qu’il fournit pour chaque entretien sont plus détaillées et plus complètes. (Pixabay/Pexels)
  • Consolidation des budgets, mise en concurrence et dérégulation, attentes des usagers-clients : le service public est mis à rude épreuve dans sa marche vers plus de modernisation. Les services sociaux n’échappent à cette transformation digitale et doivent eux aussi envisager une autre façon de travailler. Pourquoi pas grâce à la dictée vocale ?

    En France, la dépense annuelle d’aide sociale serait de 550 euros en moyenne par habitant. Un chiffre qui varie du simple au triple selon les territoires. Reste qu’au total, 6,5 % de la population résidant en France, soit une personne sur quinze environ, bénéficie d’une aide sociale. En termes d’emploi, selon la DRES....

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Archimag-319
    On n'en est qu’au début, le grand public en est déjà friand : la technologie vocale explore de nouveaux territoires. Pour le contexte professionnel, cette technologie comprend deux aspects : la commande vocale et la reconnaissance vocale.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    48
    C'est le pourcentage des entrepreneurs qui craignent des risques d'erreur administrative liés à la dématérialisation des procédures de création d'entreprise.

    Recevez l'essentiel de l'actu !