Article réservé aux abonnés Archimag.com

La dictée vocale au secours des services sociaux

  • technologie_dicteevocale.jpg

    technologie
    Grâce à ce nouveau mode de fonctionnement, l’agent conseiller gagne environ une heure de travail par jour et les notes qu’il fournit pour chaque entretien sont plus détaillées et plus complètes. (Pixabay/Pexels)
  • Consolidation des budgets, mise en concurrence et dérégulation, attentes des usagers-clients : le service public est mis à rude épreuve dans sa marche vers plus de modernisation. Les services sociaux n’échappent à cette transformation digitale et doivent eux aussi envisager une autre façon de travailler. Pourquoi pas grâce à la dictée vocale ?

    En France, la dépense annuelle d’aide sociale serait de 550 euros en moyenne par habitant. Un chiffre qui varie du simple au triple selon les territoires. Reste qu’au total, 6,5 % de la population résidant en France, soit une personne sur quinze environ, bénéficie d’une aide sociale. En termes d’emploi, selon la DRES....

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Archimag-319
    On n'en est qu’au début, le grand public en est déjà friand : la technologie vocale explore de nouveaux territoires. Pour le contexte professionnel, cette technologie comprend deux aspects : la commande vocale et la reconnaissance vocale.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des échanges se font par mail au sein des organisations. L'usage d'une plageforme digitale permet de désengorger la boîte mail.

    Recevez l'essentiel de l'actu !