Jean Grimaldi d’Esdra : "Chacun devient un véritable écrivain professionnel"

  • ecrire_mail.jpg

    ecrire-mail
    "Sachez refuser la facilité de la communication par mail", conseille Jean Grimaldi d’Esdra. (Freepik)
  • Jean Grimaldi d’Esdra est docteur en droit et dirige la société de conseil Formadi. Il est l’auteur de l’ouvrage "L’empire du mail" (Gereso Édition, 2017).


    Jean_Grimaldi

    Certains observateurs annoncent la mort du courriel, que disent les chiffres ?

    Le mail s’est imposé comme le moyen universel de communication dans notre vie privée (avec le SMS), mais surtout dans la vie d’entreprise. Enquêtes et sites spécialisés donnent les fourchettes du déluge communicationnel : plus de 80 mails reçus par jour en moyenne, plus de 30 mails envoyés, certaines catégories (cadres et managers) passent de 3 à 5 heures à écrire et « traiter » des mails, nous utilisons et lisons nos mails à tout moment de la journée. Les modes de consultation sont étonnants : 42 % à la salle de bains, au lit 50 %, en conduisant 18 %… 65 % des salariés consultent leur messagerie toutes les 5 minutes !

    Universel, il est utilisé par tous niveaux de responsabilités pour informer, prouver, contrôler, demander. Un remplaçant de même impact n’est pas encore né, même si les messageries instantanées ont le vent en poupe ces derniers temps.


    Pourquoi le courrier électronique est-il toujours aussi utilisé ?

    Le courrier électronique est gratuit, instantané, facile d’utilisation. Chacun devient un véritable écrivain professionnel. La peur devant l’écrit, sur la feuille blanche, s’est évanouie. Surtout le courrier électronique assure notre visibilité auprès de nombre de correspondants. Il est en soi un message, à notre hiérarchie, nos collaborateurs, nos correspondants, nos clients… « Lisez mes messages ! Moi, je travaille et je réagis en temps réel ». Subrepticement le travail de contacts, de reporting, de communication, d’accompagnement, de prospection, passe du réel au virtuel ! L’Autre s’éloigne, les relations difficiles sont modifiées par la substitution de l’écrit à la parole.


    Comment résister à l’emprise du mail ?

    Votre vie personnelle reste la chose la plus importante à vos yeux ? Prouvez-le ! Trois conseils s’imposent :

    • chiffrez votre consommation mail quotidienne : envois et réception. Évaluez pour réagir !
    • sachez refuser la facilité de la communication par mail. Il faut rencontrer les gens pour les écouter, pour les connaître, pour les convaincre. Ou bien téléphonez.
    • délimitez une frontière entre temps personnel et temps professionnel. Les frontières sont poreuses, votre espace peut être envahi et votre esprit ne sera jamais au repos, vous ne serez jamais pleinement à ce que vous faites.

    Le mail est un outil de liaisons qui ne doit pas devenir le seul outil de relations !

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    8
    C'est le nombre de pages vues sur la version francophone de Wikipédia en France.

    Recevez l'essentiel de l'actu !