Publicité

IoT Journey : des solutions intelligentes pour réinventer le quotidien des entreprises

  • orange_iot.jpg

    Robots logistiques
    Orange et son réseau de partenaires proposent des solutions IoT complètes : des capteurs aux logiciels métiers, en passant par la connectivité et les plateformes de gestion des données et équipements.
  • Plébiscités par un nombre croissant d’entreprises pour améliorer leurs performances, protéger leurs équipes, optimiser la production, améliorer la chaîne logistique, innover pour leurs clients avec des produits et services différenciants, l’IoT s’invite aujourd’hui au coeur de nombreux projets. L’occasion pour Orange Business Services de mettre en exergue son expertise en la matière et l’accompagnement que ses équipes proposent.  

    Si le déploiement des systèmes IoT a marqué le pas en 2020, partiellement à cause de la pandémie COVID-19, l’année 2021 marque un regain d'intérêt de la part des industries en Europe. Et de nombreux secteurs d’activités sont intéressés par les promesses de l’IoT dont : 

    • L’industrie manufacturière, qui tend aujourd’hui vers des usines intelligentes offrant une surveillance pointue des lignes de production. Et ce, grâce à l’installation de capteurs capables de détecter en temps réel les défaillances sur certains équipements et ainsi d’éviter les arrêts de production, voire de les anticiper grâce à des modèles prédictifs. Grâce à ces alertes, les industriels peuvent retirer rapidement l’équipement concerné de la chaîne de production et faire de la maintenance proactive une réalité. Avec à la clé, une optimisation du rendement et du temps de fonctionnement, et une réduction des coûts d’exploitation.
       
    • L’industrie automobile, avec des véhicules désormais bardés de capteurs et d’électronique. Ceux-ci peuvent maintenant détecter l’imminence de pannes et fournir au conducteur des détails sur la dite panne, et la meilleure façon de procéder pour y remédier (ou du moins, ne pas endommager le véhicule). Par ailleurs, grâce à l’ensemble des données remontées par les capteurs présents sur les véhicules déjà en circulation, les constructeurs automobiles peuvent identifier plus facilement certaines anomalies, effectuer des mises à jour nécessaires et surtout prévenir les propriétaires.
       
    • Le secteur du transport et de la logistique offre également de nombreux cas d’usage pour l’IoT. Si les flottes de véhicules (voitures, camionnettes, poids-lourds, etc.) destinés au transit et à la livraison sont les premiers à pouvoir bénéficier des bienfaits de l’IoT, avec une redéfinition automatique des itinéraires en fonction des conditions météo, du trafic, mais aussi de la disponibilité des véhicules ou des chauffeurs eux-mêmes, grâce aux données issues des capteurs IoT ; le fret maritime et ferroviaire a aussi tout à gagner en misant sur l’IoT. Et ce, afin d’optimiser le remplissage des conteneurs et d'affiner le calcul des routes empruntées. Les stocks eux-mêmes peuvent aussi embarquer des capteurs afin d’en assurer un suivi précis ou encore de contrôler l’état du transit de produits sensibles ou dangereux, ou encore de détecter les variations de température par exemple. Des exigences auxquelles sont surtout soumises les secteurs de l’agro-alimentaire et l’industrie pharmaceutique. 
       
    • La grande distribution est aussi concernée par l'IoT, en vue d’une meilleure gestion des stocks, mais aussi d’une optimisation de l’expérience client, d’une amélioration du réassort et d’une réduction de la démarque. Ce qui passe notamment par la mise en place de rayons intelligents capables de collecter en temps réel (en RFID par exemple) des informations sur les produits présents (grâce à leur poids sur les rayonnages) et de les corréler avec les stocks, puis de déclencher des alertes si la quantité de produits commence à baisser. Il est même possible d’envisager la génération automatique d’offres ciblées et de promotions aux consommateurs, en fonction de l’état des stocks. 
       
    • Certains services publics peuvent utiliser des dispositifs IoT pour avertir les abonnés de pannes à grande échelle ou de coupures inopinées, qu’il s’agisse d’eau, d’électricité, de gaz, etc. L’IoT permet également d'améliorer la vie des citoyens, d'optimiser la consommation de ressources et de renforcer l’attractivité des territoires. Arrosage automatique des espaces verts, gestion intelligente de l’éclairage public, optimisation de la gestion des déchets et des contenants de déchets, etc. : les cas d’usage pour les villes sont nombreux et prometteurs. 
       
    • L’IoT offre également de nombreux avantages au secteur de la santé. L’IoT peut être au service des enjeux de la télémédecine. En effet, certains objets connectés équipent les patients souffrant de certaines pathologies et favorisent le lien avec le médecin. D’autres répondent plutôt aux enjeux de maintien à domicile des seniors ou encore à la localisation exacte des actifs d’assistance aux patients, tels que les fauteuils roulants. De nombreux autres actifs d’hôpital peuvent être suivis de la sorte, afin de garantir une utilisation correcte et de pérenniser les investissements de chaque service. 
       
    • La sécurité des personnes. Outre le suivi des actifs physiques, une solution IoT peut aussi renforcer la sécurité des collaborateurs qui oeuvrent au quotidien dans des environnements dangereux (usines chimiques, centrales électriques, puits de pétrole ou de gaz, etc.). Grâce aux capteurs IoT, ils peuvent être avertis des incidents ou accidents en cours, ou être secourus au plus vite en cas de problème.  

    Pour aider ces différents secteurs à embrasser ce sujet et les accompagner dans cette transformation, Orange et son réseau de partenaires proposent des solutions IoT complètes : des capteurs aux logiciels métiers, en passant par la connectivité et les plateformes de gestion des données et équipements. Elles sont à découvrir sur IoT Journey. 
     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité