Infomaniak offre sa suite d'outils à tous les résidents européens

  • infomaniak-messagerie.png

    Infomaniak-offre-suite-outils-residents-europeens
    Infomaniak propose un stockage total et gratuit de 35 Go (Infomaniak)
  • L'hébergeur suisse propose une alternative aux GAFAM et offre un accès gratuit à sa messagerie ainsi qu'à espace de stockage de 15 Go. Le tout hébergé sur le territoire helvétique.

    Les internautes les plus avertis connaissent déjà la messagerie Infomaniak et ses espaces de stockage. Pour les autres, c'est l'occasion de découvrir l'hébergeur suisse qui propose à "tous les résidents suisses et européens" d'accéder à ses services. Garantie sans publicité et respectueuse de la vie privée, cette offre se présente sous la forme d'une messagerie de 20 Go et d'un espace de stockage de 15 Go. Soit un total de 35 Go sans bourse délier.

    Outre la messagerie (à l'interface particulièrement réussie) et le stockage, Infomaniak propose une solution de visioconférence et un service de transfert de fichiers jusqu'à 50 Go. "Des assistants accompagnent les utilisateurs pour configurer ces services sur leurs appareils et importer leurs données depuis la majorité des messageries et cloud du marché (Gmail, Outlook, Yahoo Mail et Dropbox, Google Drive, Microsoft One Drive, NextCloud, etc.)" explique l'hébergeur helvétique.

    Une entreprise non cotée en bourse

    Alors que les GAFAM sont régulièrement pointés du doigt pour leurs pratiques douteuses en matière de protection des données personnelles, Infomaniak rappelle que ses centres de données sont situés sur le territoire suisse. ""Nous avons décidé d'ouvrir notre écosystème à tous les particuliers qui souhaitent confier leurs données à une entreprise indépendante, non cotée en bourse et qui crée de l'emploi dans la région et développe un savoir-faire au niveau local sans faire de compromis sur l'écologie" explique Boris Siegenthaler, fondateur et directeur stratégique d'Infomaniak.

    Fondée en 1994, la société revendique plus d'un million d'utilisateurs et compte 185 collaborateurs basés à Genève et Winterhour à proximité de Zurich.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité