Publicité

Sécurité numérique : le plan stratégique 2022-2024 de la CNIL

  • securite_numerique_le_plan_strategique_2022-2024_de_la_cnil.jpg

    Sécurité numérique plan stratégique 2022-2024 CNIL
    La CNIL articule son nouveau plan stratégique 2022-2024 autour de trois axes prioritaires pour une société numérique de confiance (freepik/creativeart)
  • La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) dévoile son plan stratégique 2022-2024 autour de trois axes prioritaires. Ce projet souhaite établir une société numérique de confiance.    

    La CNIL met en place son plan stratégique 2022-2024 sous la forme de trois axes :    

    - Favoriser la maîtrise et le respect des droits des personnes sur le terrain.   

    - Promouvoir le RGPD comme atout de confiance pour les organismes.  

    - Prioriser des actions de régulation ciblées sur des sujets à fort enjeu pour la vie privée.   

    Un contexte qui met le sujet de la donnée personnelle au centre du débat numérique. Ce domaine se trouve en perpétuelle évolution, notamment avec la numérisation croissante de la vie économique et sociale et la survenance de la pandémie qui ont accru les risques pour la vie privée. Une dynamique qui a poussé la CNIL à émettre de nouvelles orientations stratégiques pour la période de 2022 à 2024.    

    “La mise en place de ce plan d’action doit permettre à la CNIL d’agir de manière agile, aux côtés des citoyens, des entreprises, des associations et des administrations, pour construire une société numérique de confiance”, déclare Marie-Laure Denis, présidente de la CNIL.    

    Dans la continuité de ses enjeux  

    En 2018, le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) entrait en application avec les 27 États membres de l’Union européennes. Par la suite, la CNIL réalise son plan stratégique 2019-2021, qui avait pour objectif de permettre à chacun de s’approprier les différentes facettes de cette nouvelle réglementation. Aujourd’hui, la majorité des entreprises et des services publics tentent de répondre à ces enjeux de protection des données. Un nouveau plan stratégique devient nécessaire car les sollicitations et les besoins en croissance sont un défi quotidien pour l’institution.  

    Sur le même sujet: 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    RGPD
    Le 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en application, s’imposant dans le secteur privé comme dans le secteur public. Un an après, quel est le chemin parcouru par les organismes et les délégués à la protection des données (DPO) pour se mettre en conformité ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité