Publicité

Coup de mou pour la filière numérique française

  • eco_numerique_numeum.jpg

    Coup-de-mou-pour-filiere-numerique
    Tous les métiers seront confrontés à un ralentissement de la croissance de leur chiffre d’affaires (Freepik Premium / pvproductions)
  • Alors qu'elle affichait une croissance continue depuis quinze ans, la filière numérique française revoit ses perspectives à la baisse en particulier sur le segment des entreprises de services du numérique.

    Au mois de décembre dernier, la croissance du secteur du numérique pour l’année 2024 était évaluée à 5,8%. Six mois plus tard, ces estimations sont revues à la baisse avec un cap désormais fixé à 5%. "Tous les métiers seront confrontés à un ralentissement de la croissance de leur chiffre d’affaires" constate Numeum  le syndicat professionnel de la filière numérique française.

    C'est notamment le cas des entreprises de services du numérique (ESN) qui font les frais de ce coup de mou avec un taux de croissance estimé à 2,1%. Un chiffre très inférieur à celui des éditeurs et plateformes du cloud qui performent à 9,6% loin devant les activités de conseil en technologies à 3,4%. Pour autant, la filière numérique demeure particulièrement dynamique "confirmant son rôle moteur dans l'économie française malgré un ralentissement des commandes et un contexte de marché attentiste" explique Numeum.

    Intelligence artificielle et numérique responsable

    En 2024, la taille du marché français du numérique devrait atteindre 70,4 milliards d’euros, près de la moitié (49,8%) étant concentrée sur les ESN représentant 35 milliards d'euros. En deuxième position, les éditeurs de logiciels et les plateformes cloud représentent 38,7% du marché devant les activités de conseil en technologie (11,5%).

    Numeum identifie également de nouveaux marchés émergents tels que l'intelligence artificielle et le numérique responsable. "De petites tailles" ces entreprises affichent en revanche "une croissance très forte". Autre tendance : 78 % des entreprises du numérique prévoient d’intensifier leurs actions liées au numérique responsable, se concentrant principalement sur les aspects environnementaux.

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".