Publicité

Vé-ri-di-que : création d'un Centre international d'archivage d'anecdotes

  • anecdote.jpg

    Selon le Larousse, une anecdote est un "bref récit d'un fait curieux ou pittoresque, susceptible de divertir". (AdrianoSetimo via Visualhunt.com / CC BY-NC-SA)
  • Ce que ce centre d'archivage hors du commun met à l'honneur : l'insolite et le personnel.

    Captivantes, truculentes, terrifiantes, insignifiantes ou même parfois barbantes... nos discussions sont truffées d'anecdotes, ces petites histoires insolites tirées de la vraie vie que l'on a plaisir à raconter et à écouter. A peine énoncées, elles s'évaporent et peuvent disparaître à tout jamais, excepté dans notre mémoire ou à moins que nous ne fassions à nouveau appel à elles lors d'une discussion future.

    Archiver toutes les anecdotes du monde

    Zoé Cadotsch, une artiste plasticienne suisse, a décidé de valoriser ces historiettes en créant un organisme étonnant : le Centre international d'archivage d'anecdotes (CIAA). Sa mission : répertorier, classer et archiver toutes les anecdotes du monde. Quelle que soit la nature de son anecdote, chacun peut désormais la décrire puis l'envoyer au CIAA à l'aide d'un formulaire en ligne, et ainsi la conserver pour la postérité. 

    Blague ou anecdote ?

    Attention, s'entendre sur la définition de l'anecdote, qui ne doit par exemple pas être confondue avec une blague, est important : "Une anecdote ne doit pas forcément être drôle", expliquait Zoé Cadotsch à la Tribune de Genève en décembre 2015 ; "mais elle doit relater un fait curieux, sans portée, qui relève du quotidien et doit avoir une chute". Et d'ajouter : "Une anecdote repose sur un fait véridique. L’écrire pour la figer est contradictoire avec la possibilité de la raconter à d’autres. C’est l’infiniment petit qui devient quelque chose d’important, au point que même des historiens s’y intéressent aujourd’hui".

    Performances

    La collecte de ces anecdotes, que l'artiste réalise aussi régulièrement dans la rue à l'aide d'un petit bureau mobile et une grande boîte aux lettres, sont pour elle l'occasion de réaliser ensuite des événements flash, des spectacles ou même une exposition (lancée le 22 mars 2016 à Genêve) permettant de les valoriser.

    Pour en savoir plus, visionnez les teasers mis en ligne sur Youtube par le CIAA :

     

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Exposer est un temps fort dans la vie d’un service d’archives. Où différents éléments du fonds vont être sortis, peut-être en dehors même des murs, à moins qu’il s’agisse d’une exposition virtuelle. Les motivations pour monter une exposition sont multiples, internes ou externes, répondant en particulier à une demande culturelle ou éducative. Il faut des mois, voire davantage, pour mener à bien une exposition. Des budgets parfois importants sont engagés, sans compter la mobilisation des agents. Alors, autant bien se préparer - une norme Afnor apporte un cadre -, en veillant à bien choisir son matériel d’exposition.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des échanges se font par mail au sein des organisations. L'usage d'une plageforme digitale permet de désengorger la boîte mail.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Indispensable

    Bannière BDD.gif