Publicité

Un musée féministe au cœur des Alpes suisses

  • patrimoine_Kulczyk.jpg

    patrimoine
    Le petit village de Susch en Suisse romanche, où le musée vient d'ouvrir ses portes dans cet ancien monastère. (http://www.muzeumsusch.ch / Art Stations Foundation CH)
  • La millionnaire polonaise de 68 ans Grazyna Kulczyk implante un impressionnant complexe culturel au cœur des Alpes suisses dans le canton des Grisons, comprenant un musée féministe qui vient d’ouvrir au public.

    Une mécène polonaise, Grazyna Kulczyk, a décidé de bâtir dans un petit village des Grisons, ce musée sur l’art féministe qui n’a jamais pu voir le jour en Pologne. Le 2 janvier, le Muzeum Susch a enfin ouvert ses portes après plusieurs mois de travaux. 

    Un hommage aux artistes

    Cette collectionneuse, une des femmes les plus riches de Pologne, consacre ce musée majoritairement aux artistes féminins. La première exposition est intitulée « Une femme qui regarde des hommes regarder des femmes », selon un essai de l’auteure américaine Siri Hustvedt. Au programme, Heidi Bucher, Louise Bourgeois ou encore Geta Bratescu.

    D'après Grazyna Kulczyk, son musée n’exclut pas les autres artistes, le but se fondant plus sur le bousculement des normes sociales et en aucun cas sur le genre. On y trouve par exemple une sculpture d'Adrián Villar Rojas. Son objectif qui est de rendre un hommage à ces artistes à travers l’exposition de sa propre collection, se concentre surtout sur des femmes dont le succès a été éclipsé par des artistes masculins.

    Exploit architectural

    L’exploit est aussi au niveau architectural. Au bord d’une rivière et au pied d’un col, le musée composé d’un ancien monastère et d’une ancienne brasserie cumule un total de 1 500 m² d’exposition.

    Dans ce village de 214 habitants, ce musée démesuré semble pourtant se fondre avec le reste de cette commune de Basse-Engadine. Aucune des 26 pièces ne ressemble à l'autre. Le musée se sert des parois de la montagne, de la source d’eau qui y coule et on y trouve une partie creusée dans la montagne. Les architectes zurichois se sont donnés du mal pour garder le côté rustique du village d’antan.

    Plus qu’un simple musée

    La mécène voit beaucoup plus loin qu’un musée. Dans ses projets, il est question de salles de conférences, de restaurants et même d’une bibliothèque.

    Même si le village de Susch semble isolé, il bénéficie de voisins très dynamiques. Situé entre Davos, où se tient le Forum économique mondial, et Saint-Moritz, grande station de sport d’hiver, le musée peut tirer profit de ces nombreux visiteurs. 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Exposer est un temps fort dans la vie d’un service d’archives. Où différents éléments du fonds vont être sortis, peut-être en dehors même des murs, à moins qu’il s’agisse d’une exposition virtuelle. Les motivations pour monter une exposition sont multiples, internes ou externes, répondant en particulier à une demande culturelle ou éducative. Il faut des mois, voire davantage, pour mener à bien une exposition. Des budgets parfois importants sont engagés, sans compter la mobilisation des agents. Alors, autant bien se préparer - une norme Afnor apporte un cadre -, en veillant à bien choisir son matériel d’exposition.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    80
    C'est le pourcentage de Français qui estiment que la dématérialisation a généré de la déshumanisation dans les services publics.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Indispensable

    Bannière BDD.gif