Publicité

100 000 documents et archives du Québec disponibles gratuitement sur le portail de BAnQ

  • banq_domainelibre.jpg

    Quebec
    Rue Sainte-Catherine, vers l’est, 5 octobre 1937. Collections de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Photo : Conrad Poirier. (Groupe CNW/Bibliothèque et Archives nationales du Québec)
  • Une initiative présentée par BAnQ comme un avancée significative pour les citoyens comme pour le milieu documentaire québécois.

    L'heure est à l'ouverture ! Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) souhaite libérer le domaine public numérisé : l'institution, qui rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire québécois ou relatif au Québec, et qui a numérisé plusieurs millions de documents ces vingt dernières années, vient en effet d'annoncer qu'un corpus de plus de 100 000 documents patrimoniaux diffusés sur son portail web sera entièrement libre de droits à l'automne 2019. Chacun, du journaliste au chercheur, en passant par les éditeurs, les artistes, les contributeurs de Wikipedia et Wikicommons ou les utilisateurs de réseaux sociaux, pourra désormais les utiliser et les modifier. 

    Du décloisement des collections...

    "Le temps est à la libre utilisation du plus grand nombre de ressources disponibles, indique Jean-Louis Roy, président-directeur général de BAnQ dans un communiqué ; BAnQ choisit d'agir concrètement en ce sens afin que ses usagers du Québec et du monde soient libérés de contraintes inutiles". "Il s’agit d'une avancée significative pour les citoyens comme pour le milieu documentaire québécois dans un contexte mondial où de plus en plus d’institutions patrimoniales d’avant-garde décloisonnent leurs collections afin de les diffuser plus largement", ajoute BAnQ.

    ... à leur valorisation

    Par ailleurs, l'institution souhaite encourager l'utilisation de ses contenus nmériques, leur diffusion et leur valorisation. Elle annonce donc la refonte prochaine de l'identification des documents concernés et l'indication, sur sa plateforme, des licences Creative Commons et des mentions RightsStatements.org pour que chacun sache quels sont les usages autorisés. "Les utilisateurs de BAnQ numérique sont soutenus par des équipes aguerries de bibliothécaires, d’archivistes et de techniciens en documentation, disponibles pour aider à la recherche", précise l'institution.

    Archivage du web québécois

    Par ailleurs, BAnQ a fêté en avril dernier les 10 ans de son travail de collecte et d'archivage des sites web québécois pour les générations futures. Lancé en 2009, le projet Archivage Web rassemble les sites internet de plus de 1300 organismes (sites gouvernementaux, associations, événéments, blogs, etc). 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    Images et vidéos envahissent en permanence nos écrans. Les sources et les flux se multiplient tandis que les organisations sont confrontées à la valorisation de leurs propres fonds. Pour mener leurs projets, qu’ils soient à visée patrimoniale ou de diffusion, elles doivent imaginer de nouvelles pratiques et de nouveaux usages. Se posent alors des questions d’accès à ces contenus aux formats variés, d’identification, de conservation des supports et des appareils, de gestion des droits, d’exploitation ou réexploitation des contenus. Points techniques, avis d’expert, méthodes, outils et retours d’expérience apportent les réponses nécessaires.

    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    estiment que les recrutements dans le numérique seront importants à l'avenir, mais seul un tiers s'est déjà reconverti professionnellement dans ce secteur ou envisage de le faire, selon une enquête OpinionWay réalisée pour l'Ecole Informatique (ENI).

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Indispensable

    Bannière BDD.gif