Le SIAF prépare la reprise d'activité dans les services d'archives

  • archives_deconfinement.jpg

    Vers une reprise d'activité dans les services d'archives (Pixabay / Pexels)
  • Le Service interministériel des archives de France a adressé une note aux responsables de services d'archives pour les aider à mettre en oeuvre une série de mesures sanitaires. 

    Fermés depuis le mois de mars, les services d'archives rouvriront progressivement leurs portes à partir du 11 mai prochain. Dans une note adressée aux responsables de services d'archives, le SIAF recense une série de mesures  sanitaires destinées à favoriser "une reprise d’activité sécurisée pour les agents et les lecteurs, mais également pour les fonds d’archives".

    Le nettoyage des locaux devra être réalisé avec  un produit détergent-désinfectant virucide à diluer (sols et surfaces) ou prêt à l’emploi en spray à appliquer sur essuie-tout (petites surfaces) respectant la norme EN 14 476. Concrètement, de l'eau de javel pour le nettoyage des sols et de l'éthanol à 70 % pour les petites surfaces.

    "Documents potentiellement souillés"

    Quant aux "documents potentiellement souillés", la prudence est de mise : "le SARS-CoV-2 ayant une persistance de 24h sur le carton et 72h sur le plastique en conditions de laboratoire, l’isolement de documents ayant pu être manipulés par des personnes atteintes du COVID-19 devra donc être, en l’état actuel de nos connaissances, de 24h minimum pour des documents sur support papier et/ou carton ; de 72h minimum pour des documents recouverts de plastique".

    Par ailleurs, les archivistes pourront également s'inspirer des préconisations du Haut Conseil de la santé publique qui recommandent notamment d'aérer les locaux et de vérifier le bon fonctionnement des systèmes d'aération et de ventilation.

    "Ces recommandations sont appelées à être actualisées en fonction des évolutions de la législation, des retours d’expérience des services d’archives, et des recherches scientifiques menées sur le sujet" précise le Service interministériel des archives de France.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif