Université de Montréal : les bibliothèques annulent leur abonnement à certaines revues, jugées trop chères

L'abonnement à 1 142 périodiques a été annulé. uMontreal.ca

 

Subissant des réductions budgétaires d'année en année, les bibliothèques de l'Université de Montréal renoncent à 1 142 périodiques.

"Les bibliothèques sont acculées au pied du mur en raison des augmentations annuelles du prix des abonnements aux périodiques, qui se situent entre 3 % et 6 %". C’est le constat réalisé par l’Université de Montréal suite aux compressions budgétaires imposées par le gouvernement du Québec.

C’est dans ce contexte que ses bibliothèques viennent d’annoncer que leurs abonnements à 1 142 périodiques de la collection Wiley Online Library – qui en compte 1 510 au total – seront annulés à la fin du mois de janvier 2014. 

L’université de Montréal précise que "depuis 1986, le budget consacré aux périodiques dans les grandes universités nord-américaines a crû quatre fois plus vite que l’inflation. Ce rythme étant intenable à long terme, une crise était inévitable".

3$ de moins pour un article

La Direction des bibliothèques ajoute que les abonnements maintenus représentaient 71.4 % des consultations d’articles en 2012. Réalisant tout de même l’impact engendré par ces annulations sur l’enseignement et la recherche, elle a décidé de supprimer les 3 dollars qu'elle demandait jusqu’à aujourd’hui pour l’obtention d’un article par le Prêt entre bibliothèque (PEB).

Elle avance également que la méthodologie pour la sélection des titres sera affinée et suivie d’une consultation auprès des chercheurs. Si les numéros de périodiques publiés avant 2014 continueront d’être accessibles, les articles publiés dans les périodiques dont l’abonnement a été annulé ne seront plus disponibles dès la fin du mois de janvier.

 

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.

Le chiffre du jour

76
des échanges se font par mail au sein des organisations. L'usage d'une plageforme digitale permet de désengorger la boîte mail.

Recevez l'essentiel de l'actu !