Publicité

Bibliothèques : quel est l'impact du covid-19 sur leur offre numérique ?

  • bibliotheques_coronavirus_ressources_numeriques.jpg

    bibliotheque-coronavirus-ressources-numeriques
    L'épidémie de corovanirus (Covid-19) et la fermeture au public des bibliothèques ont entraîné une hausse considérable des inscriptions et de la consultation de leurs ressources numériques à distance, selon le ministère de la Culture (Freepik/Slack)
  • Les bibliothèques ont fermé leurs portes au public le 14 mars dernier à minuit dans le cadre des mesures gouvernementales prises pour freiner la pandémie de coronavirus (Covid-19). Dans la foulée, le ministère de la Culture a mené une "enquête flash" les 25 et 26 mars pour connaître l'impact de la crise sanitaire et du confinement sur les ressources numériques des bibliothèques des collectivités territoriales. Cette enquête révèle que la crise actuelle constitue une étape importante pour le développement des usages numériques chez les publics mais aussi parmi les bibliothécaires.

    enlightenedLire aussi : Quel est le rôle des bibliothèques pendant le Covid-19 ? Participez à la réflexion lors d'un séminaire en ligne ouvert à tous

    Suite à la fermeture des bibliothèques au public, les équipes se sont adaptées et organisées pour mettre en place de nouvelles modalités d'accès à leurs ressources numériques et ainsi poursuivre à distance l'accompagnement de leurs usagers, dont une grande partie sont confinés à leur domicile.

    "Une opportunité de développement sans précédent"

    Le résultat est sans appel : les établissements constatent globalement une très forte augmentation des demandes d'inscriptions à distance et une hausse record des consultations de leurs ressources numériques.

    "Nous sommes face à une opportunité de développement des services en ligne sans précédent" a témoigné une bibliothèque lors de l'enquête menée par le ministère de la Culture fin mars. Selon elle, cette crise et la façon dont les établissements y répondent est également l'occasion "de faire découvrir les bibliothèques par un public qui ne les fréquentait/connaissait pas".

    enlightenedLire aussi : Coronavirus : les bibliothèques et les centres de documentation fermés au public jusqu'au 15 avril 2020

    Augmentation des inscriptions à distance

    Premier constat à la lecture des résultats de l'enquête flash "Covid 19 : quel impact sur les ressources numériques en bibliothèque territoriale" menée par le ministère de la Culture, les bibliothèques ont constaté une hausse des demandes d'inscription entre le début du confinement et la fin mars.

    covid19_inscriptions_bibliotheques.jpg

    Si près d'une bibliothèque sur deux est concernée par cette augmentation, elle touche principalement les bibliothèques départementales, qui sont 79 % à observer une augmentation des inscriptions à leur offre en ligne, contre 38 % pour les bibliothèques municipales et intercommunales. 61 % des bibliothèques départementales ont même constaté une forte augmentation des inscriptions (contre 19 % seulement des bibliothèques municipales).

    Notons également que plus d'une bibliothèque sur trois (36 %) a déclaré mettre en place de nouvelles modalités d'inscription pour répondre à la demande des publics. "Si certaines collectivités territoriales envisagent d'étendre leur offre à l'ensemble des habitants du territoire, d'autres font également le choix de rendre gratuites une offre qui ne l'était pas avant la période de confinement", précise le rapport du ministère de la Culture.

    Celui-ci rapporte également qu'en plus de la valorisation de leurs ressources en ligne sur leurs portails et réseaux sociaux, de nombreux établissements ont lancé de nouvelles initiatives, "comme la mise en place d'une webradio, d'une chronique littéraire sur les réseaux sociaux, etc.".

    enlightenedLire aussi : #Culturecheznous : accédez gratuitement à la culture en ligne pendant le confinement !

    Une "semaine record" pour les usages de ressources numériques

    L'enquête menée par le ministère de la Culture révèle que 68 % des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne.

    enquete_bibliotheques_numerique_coronavirus_1.jpg

    Si seulement 7 % des bibliothèques de l'échantillon disent ne pas constater d'augmentation des usages, certains établissements évoquent en revanche une "semaine record" en termes de pratiques numériques pour la semaine du 16 au 22 mars. "Une bibliothèque départementale mentionne ainsi une hausse de + 1 500 % sur une ressource de VOD jeunesse", rapporte l'enquête du ministère de la Culture.

    Dans le détail, ce sont principalement vers les ressources d'autoformation que les usagers à distance se sont surtout tournés (prioritairement vers le soutien scolaire, le développement personnel et le sport). Celles-ci "ont doublé voire triplé pour de nombreuses bibliothèques", explique le rapport. Viennent ensuite les offres de VOD (video on demand) et les livres numériques (via PNB).

    enlightenedLire aussi : Coronavirus : les bibliothécaires et les documentalistes témoignent (ou s'interrogent)

    25 % des bibliothèques augmentent le budget de leurs ressources numériques

    Pour faire face à l'augmentation de ces usages numériques, 1/4 des bibliothèques (25 %) envisagent d'augmenter leur budget consacré à leurs ressources en ligne. Pour un autre quart d'entre elles (24 %), aucune enveloppe budgétaire supplémentaire n'est, en revanche, envisageable.

    Le rapport précise que les bibliothèques ont lancé des discussions avec les éditeurs pour trouver des modalités d'extension des accès et que certains d'entre eux (CVS, Skilleos, Europress ou encore Arte VOD) ont d'ores et déjà consenti à des efforts. Certains établissements attendent néanmoins de voir si les usages se maintiennent dans les prochaines semaines et si les éditeurs assouplissent les modalités d'accès de leur offre pour adapter ou non leur stratégie budgétaire.

    Si tous les établissements n'ont pas eu la possibilité d'augmenter leur budget dédié à leurs ressources numériques, 71 % des bibliothèques proposant des ressources ont signalé adapter leurs offres numériques pour répondre à la hausse des usages. Cela passe par une augmentation du nombre d'utilisateurs autorisés pour les ressources par abonnement (43 %) et l'achat de livres numériques via PNB (42 %).

    bibliotheques_adaptation_numeriques.jpg

    enlightenedLire aussi : Mémoires de confinement : ces projets qui archivent notre quotidien face au Coronavirus (Covid-19)

    Des difficultés persistent

    Notons néanmoins que les 3/4 des bibliothèques concernées témoignent de la complexité du parcours usager pour emprunter un livre numérique en raison des DRM (mesures techniques de protection des ebooks).

    Et ce ne sont pas les seules difficultés techniques et organisationnelles qui freinent l'accès aux ressources à distance, rapportées par 58 % des bibliothèques :

    37 % d'entre elles évoquent des difficultés financières les empêchant d'adapter leur offre et 30 % des difficultés techniques pour maintenir cette offre à distance. Enfin, 23 % indiquent que la mise en place du télétravail pour les professionnels des bibliothèques a entraîné "des difficultés organisationnelles notamment pour accompagner les usagers à distance et révèle des besoins de montée en compétences dans les équipes". 

    enlightenedLire aussi : Coronavirus : le nouveau site Solidarité-numérique.fr aide les Français à réaliser leurs démarches en ligne

    "Les bibliothèques ont su s'adapter"

    A la lecture de ces résultats, le ministère de la Culture note que la crise sanitaire liée au Covid-19 et les mesures prises par les bibliothèques pour s'adapter et accompagner la montée en puissance des usages en ressources numériques constituent une "étape importante pour le développement des usages numériques chez les publics mais aussi parmi les équipes de bibliothèques".

    Le ministère conclue ainsi : "face à cette situation exceptionnelle, les bibliothèques ont su s'adapter et mettre en place de nouvelles modalités d'accès à leurs ressources numériques pour accompagner au mieux leurs usagers à distance".

    Chez Archimag, nous leur tirons notre chapeau !

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    GP_62
    Les bibliothèques sont de vieilles institutions. Cependant, si elles restent des sanctuaires du savoir et des points de repère dans une ville ou sur un campus, elles n’en sont pas moins capables d’innovations, dans un monde qui change, pour attirer de nouveaux publics tout en gardant les anciens. Ces innovations s’opèrent par petites touches ou à travers de vastes chantiers. Les évolutions des usages forment le moteur de la transformation. Il est devenu nécessaire d’élargir les horaires d’ouverture, de faire davantage appel à l’automatisation, de procéder à des “mesures d’impact” et d’ajuster son offre. Les challenges sont nombreux : gestion des données de recherche, transition bibliographique, prêt numérique, mobilité, chatbot, question des communs, prêt d’objets, tenue d’ateliers, présence à travers les réseaux sociaux, maîtrise de l’expérience utilisateur… Logiciels, mobilier, automates et équipements divers : les moyens à la disposition des bibliothèques prennent aussi part à l’innovation.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !
    Publicité

    banniere-archimag_2_0.gif

    doc 2020.PNG

    banniere GP52 web.png