Publicité

Pendant le confinement, les Français lisent davantage

  • lecture_confinement.jpg

    85% des Français se disent opposés à une nouvelle fermeture des librairies (Seven Shooter)
  • La lecture, notamment la poésie, a permis aux Français de se déconnecter d'une actualité particulièrement angoissante.

    C'est l'une des rares bonnes nouvelles liées à la crise sanitaire. Les Français se sont (re)mis à la lecture pendant la crise sanitaire, surtout à l'occasion du premier confinement. Un tiers d'entre eux (33%) déclare avoir lu davantage de livres notamment de la poésie, un genre deux fois plus cité qu'en période normale.

    Selon un sondage réalisé par Odoxa pour le compte du Syndicat national de l'édition, ce sont surtout les plus jeunes (moins de 25 ans) qui ont consacré plus de temps à la lecture pendant les deux périodes de confinement (42%). La tranche d'âge 25-34 ans déclare à 31 % avoir lu pour "éviter de naviguer sur internet".

    Se déconnecter de l'actualité

    Toutes tranches d'âge confondues, les Français affirment avoir surtout lu pour lutter contre l’ennui (43%) mais aussi pour se déconnecter de l’actualité (33%) et passer moins de temps sur les réseaux sociaux (31%).

    Interrogés sur l’hypothèse d’un troisième confinement, 85% des Français se disent opposés à une nouvelle fermeture des librairies. Ces dernières avaient dû fermer leurs portes au public lors des deux confinements de mars-avril et novembre 2020.

    Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 990 personnes représentatives de la population française, interrogées par Internet les 10 et 11 décembre 2020. 

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité