Publicité

Le Sénat adopte à l'unanimité la proposition de "loi bibliothèques"

  • senat-loibib.png

    Le Sénat adopte à l'unanimité la proposition de "loi bibliothèques"
    Séance publique lors de la proposition de loi bibliothèques et développement de la lecture publique (Sénat)
  • Le texte, adopté sans modification, propose d'inscrire dans le code du patrimoine les grands principes qui régissent les bibliothèques municipales et intercommunales.

    Deux mois après les députés, les sénateurs ont à leur tour adopté à l'unanimité, et sans modification, la proposition de loi relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique portée par Sylvie Robert (Groupe socialiste, écologiste et républicain, Ile-et-Vilaine).

    Senat-loi-bibliotheques

    Ce texte propose notamment d'inscrire dans le code du patrimoine les missions et grands principes qui régissent les bibliothèques municipales et intercommunales : liberté et gratuité d'accès, neutralité du service public et pluralisme des collections. 

    L'accès aux collections peut faire l'objet d'un abonnement

    "Il y a des lois sur les archives publiques, les musées… Mais il n’y avait encore jamais eu de loi sur les bibliothèques" explique Sylvie Robert ; "or les 16 000 bibliothèques du pays représentent le premier équipement culturel de France. Il y en a partout, en milieu urbain ou rural. Mon objectif était de les sécuriser et d’inscrire dans le droit ce qui avait été fait pour énormément d’équipements culturels, mais jamais pour elles​."

    Si la gratuité est au coeur de la proposition de loi, l'accès aux collections pourra faire l'objet d'un abonnement comme c'est déjà le cas dans certains établissements : "on ne fera pas payer l’entrée car c’est un lieu de liberté. On peut y rentrer et y rester le nombre d’heures qu’on veut. Que les collectivités fassent des abonnements, mettent en place des cartes d’adhérents, c’est leur libre administration. Mais, il ne faut pas qu’on puisse vous interdire, pour des raisons financières, d’entrer dans une bibliothèque" précise la sénatrice.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité