Publicité

“Libraries for refugees”, le réseau de bibliothèques unies pour les réfugiés ukrainiens 

  • librairies_for_refugees_.jpg

    Librairies-for-refugees-reseau-bibliotheques-unies-refugies-ukrainiens 
    Eblida, Naple et Public Librairies 2030 s’unissent pour renforcer et développer des initiatives de bibliothèque pour les réfugiés ukrainiens
  • Eblida, Naple, et Public Libraries 2030 ont créé le site Libraries for refugees. Ces structures européennes se sont unies dans le but de partager les initiatives prises par les bibliothèques pour les réfugiés ukrainiens.   

    Les réseaux professionnels européens Eblida, Naple et Public Libraries 2030 affirment : “Les bibliothèques européennes sont des bastions de la paix au milieu de l’horrible guerre qui a suivi l’attaque russe contre l’Ukraine. Il est de leur devoir de fournir un soutien et, dans la mesure du possible, des services aux réfugiés ukrainiens”. Leur nouvelle plateforme “Libraries for refugees” permet donc de recenser et de partager des initiatives à destination des ukrainiens déplacés. De plus, un logo a été mis en place en guise de bannière. Ainsi les bibliothèques proposant des ressources peuvent l’afficher pour s’identifier comme point d’accès.   

    “Nous appelons cette tradition de bibliothèques à offrir un accueil chaleureux, un endroit sûr aux réfugiés ukrainiens en cette période difficile. Fournissez-leur tout le soutien qu’elles peuvent offrir, des livres et d’autres médias, ainsi qu’un accès à l’information et à l’éducation”, déclarent les organisations sur leur site.    

    Des belles initiatives    

    Du côté des Pays-Bas, les bibliothèques ont mis en place une panoplie de ressources pour les réfugiés ukrainiens. L’offre va du matériel de lecture physique et numérique gratuit à l’aide linguistique, en passant par le soutien à la recherche de travail et la signalisation des réunions.  

    Parmi ces ressources, aidé par le fournisseur de contenu multimédia Odilo, le site et l’application Ukraine Unlimited Learning ont été créés début avril. Ils mettent à disposition une gamme d’options gratuites de lecture, d’écoute, d’apprentissage et de divertissement, avec 3 000 livres électroniques et livres audio, dont 1700 titres en ukrainien et 500 en anglais.   

    “Les bibliothèques sont avant tout un endroit qui peut aider les nouveaux arrivants. Promouvoir la lecture et aider à la langue et au développement personnel sont nos fers de lance, et c’est exactement ce soutien que les réfugiés peuvent utiliser”, déclare Astrid Kraal, responsable du réseau pour le système de bibliothèques à la Bibliothèque nationale des Pays-Bas.  

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    coconstruire-bibliothèque-demain
    Pour que la bibliothèque de demain, municipale, intercommunale ou universitaire, réponde encore mieux aux besoins de ses publics, autant engager son évolution avec ses lecteurs ou visiteurs. La coconstruction est très tendance, faite d’échanges, de souhaits de bénéficier de services sur mesure, utiles, proches, d’envie de participation, de besoins d’intergénération...
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.

    couv_documentation_2022.png