Le pôle de compétitivité Cap Digital élit un nouveau bureau mais garde son président

  • Stéphane Distinguin conserve la présidence de Cap Digital en 2016 (illustration Visual Hunt).jpg

    Stéphane Distinguin conserve la présidence de Cap Digital en 2016 (illustration Visual Hunt)
    Stéphane Distinguin conserve la présidence de Cap Digital en 2016 (illustration Visual Hunt)
  • Ils étaient 37 candidats, il reste 28 élus.

    Après avoir examiné le bilan 2015, l'assemblée générale de Cap Digital tenue le 2 mai a élu les 28 membres du nouveau conseil d'administration. Ils ont ensuite eux-mêmes réélu Stéphane Distinguin à leur tête, président du cabinet d'étude Fabernovel.

    Ces 28 sont des représentants de personnes morales impliquées dans la transition numérique francilienne : entreprises privées, associations, centres de recherche, collectivités territoriales et exécutif.

    « Soutenir l'innovation collaborative »

    Stéphane Distinguin conserve la présidence de Cap Digital en 2016 (Fabernovel)

    Ils sont élus pour deux ans. Leur mission, selon un communiqué émis par Cap Digital le 17 mai, est de « stimuler les liens entre les acteurs du numérique, soutenir la R&D, l’innovation collaborative, contribuer à la croissance des entreprises du numérique ». Ce groupe organise par exemple le salon Futur-en-Seine dédié à l'innovation et au numérique, qui aura lieu cette année du 9 au 19 juin 2016.

    Pour la première fois, Cap Digital avait mis en place un système de vote en ligne à destination des membres qui ne souhaitaient pas se déplacer le jour de l'assemblée générale.

    Cap Digital annonce réunir et représenter 1000 structures dont 850 PME, 81 écoles et 13 investisseurs en capital.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    2025-Catalogue Dématérialisation-Serda Formation