Publicité

Quand l'intelligence artificielle s'invite dans le traitement documentaire

  • courriel_IAdoc.jpg

    Quant l'IA allège le traitement documentaire du courriel entrant (Pixabay / Geralt)
  • La 3ème journée des Salons Solutions s'est penchée sur l'automatisation du traitement documentaire du courriel entrant grâce à l'intelligence artificielle.

    72 % des entreprises s'attendent à ce que leur volume de données soit multiplié par trois (ou plus) dans les deux prochaines années. Quant aux dirigeants d'entreprise, ils sont 71 % à penser que les processus documentaires pourraient être automatisés. Deux chiffres qui témoignent de l'attente des organisations face à l'infobésité qui les menace.

    L'intelligence artificielle sera-t-elle la martingale qui libèrera les entreprises des traitements documentaires devenus incessants ? La réponse est positive pour Spigraph, Kofax et DS Informatique qui ont déployé une solution automatisée de traitement du courriel entrant.

    "Typage" des pièces jointes

    "Automatiser la réception et l'interprétation des flux entrants, les intégrer dans un workflow, extraire automatiquement les pièces jointes, les faire communiquer avec un ERP... Au final c'est l'entreprise dans son ensemble qui gagne en efficacité" explique Paul Lefèvre, DS Informatique. 

    Concrètement, les pièces jointes d'un courriel sont "typées" par l'IA : réclamation, document ressources humaines, commande... Une fois "typée", la pièce jointe est exportée dans une application métier. Naguère confiées à des êtres humaines, ces tâches à faible valeur ajoutée permet aux salariés ou aux agents de se concentrer sur des analyses plus complexes. 

    Reconnaissance sémantique

    Ce travail de typage automatisé est effectué par l'outil Whoopy (basé sur IBM Watson) intégré dans la plateforme TotalAgility de l'éditeur Kofax. La solution fonctionne avec la reconnaissance sémantique des textes qui déclenche les actions correspondantes.

    Opérationnel depuis deux ans, Whoopy est aujourd'hui en mesure de "typer" 90 % des lots qui lui sont soumis selon DS Informatique.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est le part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    2019_03_270x270_aidel-archimag_fondu.gif