Publicité

Iron Mountain ouvre son laboratoire de récupération de données sur bandes d’archives

  • iron-recuperation-donnees-data-mountain.jpg

    data-iron-mountain-recuperation-donnees
    La restauration des données repose sur un processus complet au terme duquel elles peuvent être stockées sur disque dur externe. (Pixabay/Heugsoo Kim)
  • Spécialiste de l’archivage électronique, Iron Mountain s’est récemment doté d’un laboratoire de restauration de données en Seine-Saint-Denis. De quoi permettre aux entreprises de récupérer d’anciennes données archivées sur bande, à l’occasion d’un audit ou suite à un incident. 

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag !

    Grâce à l’appui d’un expert de la récupération de données sur bandes d’archives, Iron Mountain a installé en Seine-Saint-Denis un laboratoire de restauration de données à destination de ses clients professionnels. Une initiative qui fait suite à la volonté de l’expert des solutions de conservation et de gestion de l’information de fournir aux entreprises Françaises « une solution de proximité rassurante et pérenne ».

    enlightenedLire aussi : Archivage électronique : comment mettre en place et gérer son système numérique

    « Enrichi de nouveaux équipements robotiques dans les prochains mois, nous pourrons bientôt proposer la lecture d’une gamme de bandes encore plus large et offrir ainsi une solution encore plus complète à nos clients et partenaires », annonce d'ores et déjà Blaise Tesson, responsable des opérations Data management chez Iron Mountain.

    Un processus de restauration complet

    Dans le détail, le laboratoire de restauration de données dispose d’équipements robotiques de pointe pour permettre à Iron Mountain d’identifier facilement le contenu des bandes. L’information requise par le client pourra ensuite lui être transmise sur le support de son choix (clé USB, disque dur externe, connexion sécurisée, etc.).

    enlightenedLire aussi : Archivage hybride : quel logiciel choisir pour ses archives électroniques et papier ? (avec tableau comparatif)

    S’appuyant sur une prestation personnalisable, les services de restauration de données se découpent en trois étapes :

    • la phase d’identification de bande, pour savoir quelles bandes ont été sauvegardées sur quels serveurs et à quel moment ;
    • la restauration de données, pour transmission de ces dernières au client ;
    • la restauration de bandes archivées, intégrant le stockage hors site des bandes de sauvegarde.

    De quoi garantir aux entreprises des économies de temps pour se recentrer sur leurs activités principales et une sécurité renforcée pour préserver leurs données.

    enlightenedLire aussi : Archivage électronique : comment (bien) archiver des données sensibles ou confidentielles ?

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png