Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comment Stellantis conduit sa gouvernance de l’information ?

  • stellantis-gouvernance-information.jpg

    Stellantis-gouvernance-information
    « ce qui est enthousiasmant, c’est de voir que le travail qui a été mené à PSA est reconnu et l’organisation reconduite », estime Thierry Le Guillou, responsable de la gouvernance de l’information. (Freepik/garetsvisual)
  • Dans un secteur automobile très concurrentiel, le groupe Stellantis, fusion du groupe PSA et de Fiat Chrysler Automobiles, n’échappe pas à des ajustements réguliers d’organisation. Thierry Le Guillou est responsable de la gouvernance de l’information. Il raconte comment celle-ci trace sa route.

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag pour les professionnels de la dématérialisation et de la transformation numérique !

    gouvernance-information-stellantis-thierry-le-guillou1988, c’est l’époque des Citroën AX et XM. C’est aussi celle où, chez leur constructeur, le groupe PSA, Thierry Le Guillou fait ses débuts, côté technique, conception assistée par ordinateur et recherche et développement. La gestion documentaire devient peu à peu son cœur de métier.

    Aujourd’hui, cela fait plus de dix ans qu’il est responsable de la gouvernance de l’information (GI) et du documentaire, rattaché à la direction de la sûreté du groupe. Un groupe désormais baptisé Stellantis, résultat, en janvier 2021, de la fusion du groupe PSA et de Fiat Chrysler Automobiles. Quatorze marques automobiles sont ainsi chapeautées.

    > Lire aussi : Gouvernance de l’information : quelles tendances ? Quels métiers ?

    La gouvernance de l'information au service de l’activité de Stellantis

    Thierry Le Guillou définit une gouvernance de l’information toute entière au service de l’activité. Elle comprend l’ensemble des règles facilitant la productivité de l’entreprise, ceci grâce à la rigueur de ses processus.

    Dans la construction d’une voiture, de nombreux métiers sont impliqués. Pour réduire les délais, ils doivent pouvoir agir en parallèle, anticiper, chacun s’appuyant sur une information fournie par l’autre, une information parcellaire, mais de confiance. Par exemple, le dessinateur d’un bureau d’étude représentera une portière par un simple triangle, celui-ci reliant deux charnières à une serrure.

    > Lire aussi : De la dématérialisation écoresponsable à la permaentreprise : visionnez le replay de la journée événement Archimag !

    Ces informations fiables sont déjà suffisantes pour que l’on travaille, d’un côté sur la résistance des matériaux, de l’autre sur l’encombrement, d’un autre encore sur les revêtements… En recherche et développement, on utilise le terme d’officialisation : une pièce connaît plusieurs versions, jusqu’à s....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    archives-numeriques-bonnes-pratiques
    Disposer d’archives numériques est une opportunité pour valoriser ses fonds. Une démarche qui vaut autant pour les organismes publics que pour ceux du privé. Valorisation en ligne, via les réseaux sociaux, réalisation d’une exposition virtuelle, etc. : cela est une affaire de stratégie, de ciblage et de réflexion sur les usages. Vient alors la mise en oeuvre.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png