Data miner / Chargé d'études statistiques H/F

Micropole recrute à Paris des Chargés d’études statistiques (Data Miner) H/F pour accompagner la direction marketing d’un de ses clients.

Présent en France et à l'international, Micropole est une société de services du Numérique, qui intervient spécifiquement dans les domaines de la Business Intelligence, du Digital, de l'ERP et du CRM. Fort de ses 26 années d'existence, Micropole se positionne aujourd'hui auprès des plus grands annonceurs du marché, et notamment dans les secteurs de la finance, du luxe, des telecom et de l'industrie. Dans le monde, le Groupe réalise un chiffre d'affaires de 120 Millions d'euros, et compte 1300 collaborateurs répartis dans 15 bureaux, en France, Suisse, Benelux et Chine. Pour accompagner notre croissance et notre dynamisme, nous recrutons 250 nouveaux talents ! Pour en savoir davantage sur notre vie d'entreprise, et découvrir nos actualités, rendez-vous sur notre page Facebook.

Profil

Vous justifiez d’au moins 2-3 ans d’expérience sur les procédures statistiques du module SAS STAT et sur la programmation SAS, SQL.
Vous possédez une bonne maîtrise de l ‘audit de données, du data management et des statistiques descriptives sous SAS.
Votre connaissance des méthodes d’analyses factorielles, typologies, arbres de décision, régression logistique, régression multiple vous permettent de mener à bien vos missions sur des projets variés et innovants.
​De formation Ingénieur ou universitaire, vous avez acquis de solides compétences en statistique appliquée ou data mining.
Doté d’un réel esprit de synthèse, force de proposition, sensibilisé au marketing, la connaissance de l’univers des centres d’appels et de l’analyse des flux est un plus.

Niveau de poste minimum : Confirmé / senior.

Candidature

A envoyer à : myjob@micropole.com

Contact: 
myjob@micropole.com
Societé: 
Micropole
Secteurs d'activité: 
Service, étude, conseil, assistance
Le chiffre du jour
des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.