Publicité

Coronavirus : un collectif lance une application gratuite basée sur la blockchain pour lutter contre le Covid-19

  • coronavirus_application_blockchain_covid.jpg

    blockchain-application-tests-depistage-covid-19
    L'application Dépistage, créée par un collectif bénévole d'experts en blockchain, ambitionne de tracer les résultats des tests de dépistage du Covid-19 (coronavirus). (Freepik)
  • Et si la blockchain pouvait aider à lutter contre la pandémie mondiale de coronavirus (Covid-19) ? C'est en tout cas ce que pense un collectif bénévole de spécialistes IT et blockchain : Block Covid. Ils ont souhaité mettre à profit le temps du confinement pour élaborer une application basée sur la blockchain, baptisée Dépistage, et destinée à tracer les données issues des tests. Le collectif Block Covid la propose gratuitement au gouvernement, aux administrations et même aux Ehpad, pour aider à sécuriser le déconfinement.

    Ils sont chefs d'entreprises, consultants ou développeurs et tous spécialistes en technologies de l'information ou experts en blockchain. Ils se sont contactés dès le début du confinement pour mettre à profit cette parenthèse en créant bénévolement un outil basé sur la blockchain qui pourrait contribuer à surmonter la crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus (Covid-19). 

    enlightenedLire aussi : Comment envisager la blockchain pour son système d'information ?

    Tracer les tests dépistage du Covid-19 dans la blockchain

    Leur consortium, baptisé Block Covid, a donné naissance à l'application Dépistage. Son objectif : tracer l'ensemble des données issues des tests de dépistage du Covid-19 dans un système informatique de type blockchain. Et ce afin d'identifier les personnes immunisées et non contagieuses pour créer rapidement des zones d'isolation sanitaire autour des individus à risque.

    "Les personnes testées et identifiées comme n'étant pas à risque pourraient donc potentiellement, sous réserve d'un avis médical et éthique, reprendre le travail sans danger pour elles-mêmes et pour autrui, et surtout ne pas s'astreindre au confinement", explique Block Covid ; Dépistage est l'opportunité d'avoir accès à des données totalement fiables et partagées. C'est donc aussi un moyen unique de maîtriser le risque sanitaire sur le territoire, avec des informations homogènes pour tous". 

    enlightenedLire aussi : Archivage, traçabilité et partage d'informations : différents cas d'usages de la blockchain

    Une application sécurisée et open source

    Par principe, la blockchain garantit un niveau de sécurité élevé puisqu'elle permet d'intégrer des données sans qu'elles puissent être ensuite modifiées.

    L'application Dépistage, par ailleurs hébergée par la Linux Foundation et totalement open source : elle repose sur la technologie Hyperledger Fabric, une plateforme open source de registres distribués (DLT) lancée en 2016 pour le développement de blockchain, qui a fait ses preuves.

    Et le respect de la vie privée ? 

    Le collectif Block Covid assure également avoir intégré, dès la création de l'application, les principes du "privacy by design", c'est à dire les règles et normes en vigueur garantissant le respect de la vie privée.

    enlightenedLire aussi : L’obsolescence programmée des outils de la blockchain

    Il assure que Dépistage est conforme aux exigences de la Cnil et du RGPD (Règlement général sur la protection des données) qui visent à protéger les données personnelles. Celles-ci seront d'ailleurs transmises sur la base du volontariat par les familles, les personnels et résidents d'établissements, etc. : "les données transmises sur le système seront anonymisées et seules les personnes dûment habilitées auront accès à celles-ci", assure le consortium. 

    Destinée à tracer et recenser les tests de dépistage à grande échelle, l'application a été mise gratuitement à la disposition des professionnels de santé et des administrations. Peut-être sera-t-elle retenue... en attendant, nombreux sont ceux qui attendent déjà que ces tests "à grande échelle" soient justement lancés.

    enlightenedLire aussi : Coronavirus : des cartes pour suivre l'évolution de la pandémie en temps réel

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    Couverture guide pratique Archimag n°59
    Doucement, mais sûrement, la blockchain prend ses marques. Cette technologie propose un nouveau modèle de base de données permettant le stockage et la transmission d’informations de manière distribuée et sécurisée. La cryptomonnaie bitcoin s’appuie sur elle. Elle est une évolution des mentalités et réclame un nouveau cadre juridique. Son potentiel économique se dessine. Met-elle en danger les tiers de confiance ? L’Etat s’y intéresse, tandis qu’à l’étranger, de pays en pays, les cas d’usage se multiplient. Au niveau international, un travail de normalisation est en cours. La blockchain doit trouver sa place dans le système d’information, en articulation avec les processus métier. De multiples usages peuvent s’appuyer sur la blockchain. Ce qui se traduit par une grande diversité de sociétés proposant conseils et développement. Et ce que montrent aussi des retours d’expérience.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !
    Publicité

    Data 2020.PNG