Publicité

3 outils gratuits pour créer des nuages de mots rapidement

  • nuage_mots_creer.jpg

    nuage-mot
    Il n'a jamais été aussi facile de créer des nuages de mots esthétiques et percutants, gratuitement et sans inscription. (Archimag)
  • Les nuages de mots sont apparus il y a une dizaine d’années et restent un moyen graphique original pour présenter les mots-clés d’un texte en faisant ressortir les plus importants. Voici trois applications gratuites pour créer et personnaliser vos propres nuages de mots à partir de phrases, de documents entiers ou de tableaux. 

    nuage_de_mots_fr.jpgNuages de mots.fr : créer vos nuages sans inscription

    L’application en ligne Nuagedemots.fr est un générateur de nuages qui fonctionne aussi bien à partir d’un ordinateur que d’une tablette ou d’un téléphone.

    Nuagesdemots.fr présente au moins deux avantages considérables : elle ne nécessite aucune inscription et elle est extrêmement facile à prendre en main.

    Il suffit de copier-coller un texte (ou d’ouvrir un document aux formats PDF ou MS Office, par exemple) dans l’éditeur ! Apparaît alors un nuage de mots qu’il est possible de personnaliser quasiment à l’infini : couleurs, polices de caractères, formes du nuage, distance entre les mots, thèmes… Attention : il est conseillé de s’imposer une charte et de s’y tenir tant les possibilités sont nombreuses. Atout supplémentaire, ce service en ligne gratuit peut également générer des mots cliquables et pointant vers des URL extérieures.

    À tout moment il est possible de faire appel à l’assistant logiciel si l’on rencontre des difficultés - ce qui ne risque pas d’arriver. Vous pouvez également exporter vos créations vers les principaux réseaux sociaux ou les sauvegarder au format .wcld.

    www.nuagesdemots.fr

    enlightenedLire aussi : Datavisualisation : 3 outils pour créer de belles infographies gratuitement

    nuage_de_mots_co.jpgNuage de mots.co : ergonomie et simplicité

    Doté du même nom (au singulier), mais avec une extension différente, Nuagedemots.co fonctionne sur un mode similaire et propose, là aussi, une ergonomie remarquable en termes de simplicité.

    Après avoir collé du texte dans l’éditeur, il faut choisir une forme de nuage : rectangle, cœur, étoile, flèche… Il faut ensuite sélectionner une orientation (régulière ou en quinconce) et une police de caractères parmi les douze disponibles. Dernière étape, choisir la couleur du nuage : teintes vives ou dégradés de gris…

    Le résultat apparaît alors en quelques secondes. À tout moment, il est possible de modifier l’une de ces étapes ou même la totalité pour parvenir au résultat recherché. À l’usage, l’application, gratuite et disponible en français, fait un sans-faute et propose même d’exporter la création en deux formats (Jpeg et WebP).

    Ajoutons une fonctionnalité intéressante : Nuagedemots.co calcule le nombre d’occurrences pour chaque mot de votre texte. Bien entendu, plus le mot est fréquent, plus sa taille est importante dans le nuage créé.

    > nuagedemots.co

    enlightenedLire aussi : Datavisualisation : un supplément Archimag pour enfin donner vie à vos données !

    word_it_out.pngWorditout : application en anglais

    Attention, ce site pique les yeux avec ses publicités disgracieuses ! Et il n’est disponible qu’en anglais. Mais il ne manque pas d’atouts.

    Première bonne nouvelle : Worditout est utilisable sans aucune inscription ni mot de passe. Deuxième bonne nouvelle : la simplicité. Après avoir collé votre texte dans l’éditeur, le service génère un nuage de mots. Cette première mouture ne vous convient pas ? Modifiez-la avec la barre d’outils placée sur la gauche de l’écran.

    Au menu : dix polices de caractères (dont certaines imitant l’écriture manuscrite), un large choix de couleurs personnalisables via un nuancier, possibilité de décentrer les mots-clés… Mieux, il est possible de supprimer les mots faibles de votre texte (les articles par exemple) pour ne garder que les substantifs ou les verbes les plus significatifs.

    Worditout souffre en revanche d’un problème pour les utilisateurs francophones. Il n’est pas capable de reconnaître certains mots composés de lettres avec accent : « bibliothèque » par exemple.

    Une fois finalisé, votre projet peut être sauvegardé via un formulaire. Vous devrez pour cela indiquer votre adresse électronique. Worditout indique que cette adresse ne sera pas communiquée auprès d’un autre service.

    > worditout.com

    enlightenedLire aussi : Un Mooc sur l'intelligence artificielle et la datavisualisation au service de la veille

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    Data 2020.PNG