Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comment se former à la business intelligence ?

  • formation-business-intelligence.jpg

    business-intelligence-formation
    Les formations à la BI peuvent s’effectuer en ligne ou en présentiel. (Freepik)
  • La donnée est une arme dans la stratégie de développement d’une entreprise et la Business Intelligence s’installe peu à peu dans l’univers professionnel. Qui peut s’en emparer et comment s’y former ?

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels des data, de la dématérialisation et de la transformation numérique !


    Au sommaire :


    Les professionnels de la business intelligence (BI) doivent maîtriser une combinaison de compétences techniques et analytiques afin d’être en mesure de collecter, transformer, analyser les données et communiquer les résultats. Passer par une formation adaptée est généralement indispensable.

    Qui peut se former à la BI ?

    Tous les secteurs peuvent tirer profit de la business intelligence. Ce que confirme le centre de formation spécialisé dans les technologies et les métiers du numérique Ib Cegos : « toutes les entreprises peuvent transformer leurs opérations en exploitant leurs données. »

    Les profils des élèves qui se forment à la BI sont donc variés. « Nous accueillons aussi bien des professionnels actifs tels que des administrateurs, des techniciens ou des développeurs », souligne Aline Cassar, ingénieure pédagogique chez Orsys, centre de formation spécialisé dans l’informatique et positionné sur la business intelligence depuis les années 1980. « Des personnes sans emploi viennent également se former grâce au processus de préparation opérationnelle à l’emploi individuel (POEI) mis en place par Pôle Emploi ».

    Les différentes formations

    Différents moyens permettent de se former à la business intelligence selon les besoins et les disponibilités de chacun. Il existe des formations à distance, qui peuvent durer de quelques heures à quelques jours, en fonction des formations choisies.

    Lire aussi : 21 % seulement des organisations françaises sont “data centric”

    Les plateformes de formation en ligne, comme Udemy ou Data Scientist, proposent des cours en ligne selon différents niveaux de compétence qui couvrent une variété de sujets, tels que les bases de données, la modélisation, l’analyse de données et les outils de business intelligence.

    Les entreprises peuvent également développer les compétences de leurs collaborateurs en présentiel, sous la forme de séminaires ou de formations continues. Les options sont multiples, allant de la demi-journée à plusieurs jours, voire semaines, d’apprentissage.

    C’est ce que proposent les centres de formation d’Orsys : pour débutants ou avancés, leurs stages s’adaptent aux attentes des élèves : « nous nous basons sur les compétences métier de l’élève afin de lui proposer la formation la plus adaptée », précise Aline Cassar.

    Il en est de même pour Dawan et Ib Cegos, deux autres centres de formation spécialisés dans l’informatique installés dans les grandes villes françaises telles que Bordeaux, Marseille, Lyon, Nantes ou encore Strasbourg.

    Tous les aspects de la business intelligence sont présentés à travers des formations de plusieurs jours (reporting, big data ou même business objects). « Les experts, développeurs et utilisateurs trouveront dans notre offre les sujets majeurs de la business intelligence », assure Ib Cegos.

    Lire aussi : Transition numérique : « Aujourd’hui, les grandes évolutions concernent la data »

    Toutes ces formations sont dispensées par des professionnels en poste : « il nous semble indispensable que nos formateurs soient encore actifs afin d’avoir un recul nécessaire sur les formations et de pouvoir s’adapter aux nouveautés du domaine », confirme Aline Cassar.

    Se former dès la fin de ses études ?

    Face à la demande grandissante des entreprises dans la veille concurrentielle, les formations à la business intelligence peuvent être proposées aux plus jeunes. Dans certaines universités, comme à Paris Dauphine, il est possible de se spécialiser en BI dès les études supérieures par le biais d’un master en informatique.

    Ces deux années permettent aux étudiants de cocher toutes les compétences attendues d’un consultant en BI.

    En parallèle, certains organismes tentent aussi de s’adapter et de proposer des parcours d’apprentissage en alternance qui peuvent être suivis dès la fin du lycée, grâce au centre de formation des apprentis (CFA). « À partir de septembre, des étudiants viendront chez nous se former à la BI par le biais de leur CFA », confirme l’ingénieure pédagogique d’Orsys.

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    business-intelligence-comment-lancer
    Dans un monde où l’information est devenue la clé de la réussite, la business intelligence (BI) est un marqueur de différenciation pour les organisations : son vaste éventail d’outils et de technologies qui aident les organisations à prendre des décisions éclairées en se basant sur des données précises constitue un marché en plein essor
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formations Data 2023