Publicité

Photos, vidéos, sons : quel logiciel choisir pour gérer vos ressources multimédia (avec comparatif) ?

  • multimedia_photo_video_dam_digital_asset_management.jpg

    digital-asset-management-Dam-multimedia-photos-videos
    Vous êtes à la tête d'une collection de photos, de visuels, de vidéos, de sons, d'archives, d'infographies... ou de tout cela à la fois ? Découvrez quels logiciels peuvent vous permettre de les stocker, de les gérer et de les valoriser ! (Freepik)
  • En matière de gestion des ressources multimédia et de gestion des collections, LA solution capable de répondre à tous les besoins n’existe pas encore (on le déplore !). Chaque organisation - organisme culturel, musée, agence de communication, collectivité, label de musique, chaîne TV ou département marketing d’une enseigne de grande distribution - doit donc trouver celle qui convient le mieux à ses besoins. Pour cela, voici un panorama détaillé des différents logiciels à votre disposition (photothèque, Digital asset management ou Dam, ECM ou SIGB). Sans surprise, le Dam réunit de nombreux atouts.

    De la simple photothèque au Dam de production, en passant par les logiciels de gestion des collections, l’offre en matière de solution de gestion et de valorisation des ressources multimédia (visuels, photos, créations graphiques, infographies, vidéos, fichiers son, etc) est pléthorique.

    enlightenedLire aussi : Comment gérer et valoriser vos photos et vidéos ? Voici les meilleurs méthodes et outils !

    Des logiciels aux fonctionnalités très différentes

    A vrai dire, à moins d’être un spécialiste de la question, il est bien difficile de savoir à quel saint se vouer.

    Car les fonctionnalités qu’offrent les logiciels de photothèque (les Dam de premier niveau), celles des Dam de production (plus orientés packaging, catalogue, production de masse, etc.), celles des plateformes de gestion vidéo (pour les chaînes TV et les broadcasters), celles des plateformes ECM (capable de gérer de manière large l’ensemble du patrimoine informationnel d’une organisation) et celles de solution de gestion des collections pour les musées (qui ressemblent davantage à des SIGB) n’ont rien à voir les unes avec les autres. 

    enlightenedLire aussi : Ressources multimédia et image de marque : comment les gérez-vous ?

    Gestion des ressources multimedia : qui peut le plus peut le moins

    Faut-il se tourner plus volontiers vers une solution qui ratisse large comme l’ECM et qui peut répondre à bien d’autres besoins, ou bien s’orienter sur une solution spécifique qui ne répondra qu’à un besoin bien précis, au risque d’empiler ces solutions au sein de l’organisation et de créer des silos d’information totalement hermétiques les uns aux autres ?

    Suggestion pour vous
    Découvrez le DAM d'entreprise
    La solution DAM Wedia supporte tout le cycle de vie des contenus nécessaire aux opérations digitales, marketing et ventes les plus exigeantes du monde.

    Même si, comme le dit le proverbe, “qui peut le plus peut le moins”, il n’est pas du tout certain qu’un ECM soit la bonne solution pour gérer le patrimoine numérique d’un musée et qu’un logiciel de photothèque basique suffise à mettre en place une communication efficace entre un industriel et ses partenaires (graphiste, imprimeur, filiales, etc.). 

    enlightenedLire aussi : Comment le DAM révolutionne la gestion du packaging

    Le digital asset management (Dam) à la croisée des chemins

    Dans ce paysage culturel et multimédia aussi varié que changeant, les solutions de digital asset management sont à la croisée de tous les chemins. Si toutes s’appuient sur un socle commun de fonctionnalités, telles et telles se sont musclées dans des domaines bien précis.

    Certaines possèdent, en effet, des fonctionnalités permettant de gérer des collections (c’est le cas d’Ajaris d’Orkis par exemple).

    D’autres sont très orientées packaging et catalogue (par exemple ES6 de Dalim).

    Des logiciels sont davantage tournés vers la gestion des vidéos (par exemple Opsis Media d’Opsomai).

    D'autres encore sont suffisamment souples, modulaires et customisables pour s’adapter à d’importants besoins en matière de promotion et de diffusion média (par exemple Phraseanet d’Alchemy).

    Des solutions affichent une ergonomie et une simplicité qui séduisent les équipes de communication aussi bien dans le privé que dans le public (par exemple d’ePhotoDam d’Einden).

    Et d'autres misent de leur côté sur leur polyvalence et leur large éventail de possibilités pour embrasser l’adoption des grandes organisations (par exemple NuxeoDam). 

    enlightenedLire aussi : Comment le Digital Asset Management permet de valoriser les vidéos

    Changer de vision sur le Dam

    Il est donc temps de changer de point de vue sur le digital asset management : envisager le Dam comme un simple référentiel d’actifs numériques est une vision dépassée. Car aujourd’hui, le Dam est capable de cartographier les processus de n’importe quelle organisation, de définir clairement le circuit de validation, aussi complexe soit-il, d’identifier tous ses intervenants, de leur attribuer des rôles précis et d’automatiser l’ensemble de la procédure.

    Quels que soient leurs besoins, les organisations ne peuvent plus se contenter d’un simple logiciel d’agrégation et de partage de contenus et multiplier les envois de mails aux différents intervenants pour valider un visuel, une vidéo et une création graphique. Sans workflow et sans automatisation, la perte de temps et d’efficacité dans le processus de création et de validation est colossale.

    Panorama des solutions de Dam

    guide-gestion-ressources-multimedia-digital-asset-managementLe panorama des logiciels de Digital asset management (Dam) est à découvrir dans notre guide pratique "Gérer et valorises ses ressources multimedia".

    Ce comparatif comporte :

    • un descriptif de chaque solution accompagné d’un “radar” synthétisant ses principales caractéristiques
      (ce radar est établi sur la base d’un capital de 100 points répartis entre les postes suivants :
      - fonctionnalités de gestion et de partage des photos,
      - fonctionnalités de gestion et de partage des vidéos,
      - intelligence artificielle et automatisation (reconnaissance, taggage, détection, etc.),
      - outils d'édition et de publication intégrés (montage vidéo, emailing, recadrage, etc.),
      - adaptabilité, interopérabilité, connecteurs,
      - ergonomie, prise en main, administration, user experience.
    • un tableau récapitulatif de l’ensemble des solutions.
      (A noter : tous les éditeurs sollicités n’ont pas répondu à nos demandes d’information).

    Un guide complet pour vous aider dans votre projet !

    Dans ce guide, découvrez comment et avec quels outils stocker, gérer et valoriser l'ensemble de vos ressources multimédia ! Marketing, communication, documentation, patrimoine... Les images fixes ou animées sont au coeur de nombreux métiers.

    A travers les multiples écrans, ce sont souvent elles qui font le lien entre l'utilisateur et le fournisseur d'un contenu, d'un service, d'un produit. Si le numérique les rend faciles à produire et à stocker, leur gestion, les droits associés, leur valorisation, leur partage et leur archivage ne vont pas de soi.

    Des solutions logicielles permettent de répondre à ces impératifs : gestion de photothèque et digital asset management (Dam). Avec méthodes et conseils d'experts. Découvrez son sommaire !

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    guide-gerer-valoriser-ressources-multimedia
    Marketing, communication, documentation, patrimoine... Les images fixes ou animées sont au coeur de nombreux métiers. A travers les multiples écrans, ce sont souvent elles qui font le lien entre l'utilisateur et le fournisseur d'un contenu, d'un service, d'un produit. Si le numérique les rend faciles à produire et à stocker, leur gestion, les droits associés, leur valorisation, leur partage et leur archivage ne vont pas de soi. Des solutions logicielles permettent de répondre à ces impératifs : gestion de photothèque et digital asset management (Dam). Avec méthodes et conseils d'experts.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !
    Publicité

    Veille 2020.PNG