Article réservé aux abonnés Archimag.com

Veille et e-réputation : l'IA générative envahit les solutions (comparatif d'outils)

  • veille-e-reputation-ia-generative-envahit-solutions.jpg

    Veille-e-reputation-IA-generative-envahit-solutions
    Le monde de la veille s'est emparé très tôt de l'intelligence artificielle et les éditeurs spécialisés l'intègrent déjà dans leurs solutions. (freepik/DCStudio)
  • Si l’intelligence artificielle (IA), et notamment les IA génératives, ont considérablement enrichi les fonctionnalités des outils de veille et d’e-réputation, les éditeurs de logiciels n’en oublient pas moins de répondre aux besoins spécifiques de leurs clients. Découvrez en fin d'article notre grand tableau comparatif de 18 solutions de veille avec une soixantaine de fonctionnalités passées au crible.

    enlightenedCET ARTICLE A INITIALEMENT ÉTÉ PUBLIÉ DANS ARCHIMAG N°375
    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !


    Rachats, nouveautés produit, R&D… Le marché des solutions de veille et d’e-réputation est en constante évolution. Les acteurs sont multiples et s’adaptent aux nouvelles pratiques. En effet, plusieurs tendances se dégagent côté utilisateur. 

    Lire aussi : La veille technologique des brevets : Une mine d’informations à exploiter !

    IA et veille : des défis à relever

    "L’actualité tourne principalement autour de l’intelligence artificielle, de l’IA générative, de la veille collaborative ou, à l’inverse, de la veille en silo", constate Eric Bertoletti, directeur commercial chez KB Crawl. Et Ingrid Duquet, managing director au sein de la société PI Motion de compléter : "les entreprises cherchent de plus en plus à personnaliser leurs stratégies de veille et leurs outils pour répondre à des besoins spécifiques et obtenir des informations pertinentes pour leur activité". 

    Au cœur d’une actualité florissante, l’IA fait naturellement partie des défis à relever pour les professionnels et donc pour les éditeurs de logiciels. Au sein du panorama des outils de veille et d’e-réputation présenté pages suivantes, certains éditeurs proposent déjà des connecteurs avec des IA génératives : ChatGPT, Mistral, solutions open source ou propriétaire…

    Lire aussi : Les meilleurs outils gratuits pour la veille

    Fonctionnalités d'IA générative dans les outils de veille

    Si KB Crawl a mis en place une passerelle avec ChatGPT-4, l’éditeur ne s’interdit pas d’explorer d’autres modèles du marché. En termes de fonctionnalités, l’IA générative permet de réaliser des résumés, des synthèses de corpus d’articles, de générer des images, d’extraire des thématiques ou encore de définir des entités nommées. "Ce qui est intéressant pour l’utilisateur, c’est de pouvoir poser des questions en langage naturel sur des articles qu’il est en train de traiter", reprend Eric Bertoletti.

    L’intégration de l’IA et du machine learning à d’autres avantages. Selon Ingrid Duquet, elle permet "une analyse plus avancée des données, notamment grâce à l’analyse sémantique et la catégorisation automatique des résultats d’une requête, un affinage des recherches avec des filtres automatiques et des concepts issus d’un clustering automatique, des suggestions de nouveaux mots-clés pour préciser les requêtes ou encore l’automatisation de rapports de synthèse".

    Lire aussi : 24 heures dans la vie d'une veilleuse scientifique

    L’expertise humaine au centre de tout

    Face à toutes les opportunités qu’offre cette révolution technologique, les éditeurs rappellent que l’IA ne peut se soustraire à l’expertise humaine. "Elle permet clairement de faire gagner du temps aux utilisateurs", poursuit Eric Bertoletti. "Cependant, le veilleur doit rester au centre du processus. Face aux fake news, et désormais aux informations générées par l’IA, son travail de qualification, de définition de la provenance et de vérification de l’information est primordial".

    Concernant les outils d’e-réputation, l’intelligence artificielle a aussi ses avantages. Parmi les solutions dédiées, celle de l’éditeur Digimind intègre AI Sense (propriété de l’entreprise, basée sur ChatGPT). Cet assistant virtuel détecte et explique les pics de mentions de manière quantitative et qualitative.

    De son côté, l’AI Sentinel permet d’en détecter automatiquement les fluctuations et d’avertir l’utilisateur par e-mail. Chez certains éditeurs, l’analyse de sentiments peut aussi être plus efficace grâce à l’IA qui va traiter de très grands volumes de données en quelques secondes.

    Lire aussi : Les meilleurs outils pour gérer sa e-réputation en toute simplicité

    Collaboration et automatisation

    L’intelligence artificielle n’est pas le seul terrain d’évolution des solutions de veille. La démocratisation des pratiques collaboratives ou encore l’automatisation des processus restent aussi des enjeux pour les éditeurs. Les questions de sécurité des données et de souveraineté sont également toujours au cœur des préoccupations des organisations. Les données sont-elles stockées dans un cloud souverain ? Quel niveau de sécurité les éditeurs garantissent-ils ? "Il y a une volonté de maîtriser et de s’assurer que la solution soit correctement paramétrée", conclut Eric Bertoletti. "Nous observons aussi une tendance à l’"évaluation cyber" de plus en plus importante".

    Lire aussi : E-réputation, veille image : des enjeux stratégiques pour les entreprises

    >> Accédez au comparatif des logiciels de veille et d'e-réputation en cliquant ici <<

    Ce panorama compare une soixantaine de fonctionnalités de dix-huit solutions de veille et d'e-réputation proposées par les éditeurs suivants : Chapsvision, Cikisi, Coexel, Digimind an Onclusive Company, Esprits Collaboratifs, Ixxo, KB Crawl, Kentika SAS, LexisNexis, Onclusive, PI Motion, Sindup, Socialinsider, Talkwalker, Valona Intelligence, Visibrain. 
     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formation Veille 2025