Publicité

iCloud peu fiable ? Apple y interdit le stockage des données de santé

  • santé.jpg

    "Ce changement d’outil documentaire a également été l’occasion pour l’entreprise de repenser ses processus" (Pixabay/PublicDomainPictures)
  • Mais qu'on ne se méprenne : elles seront bien stockées ailleurs pour être revendues...

    Ébranlé par le piratage et/ou les failles de sécurité d'iCloud dévoilés la semaine dernière avec la "mise à nue" de célèbres comptes, Apple semble depuis quelques jours prendre très au sérieux la sécurité des données médicales de ses utilisateurs. Dernier exemple en date, la décision d'empêcher tout stockage de données de santé dans iCloud. Celle-ci intervient quelques jours après la récente interdiction de vendre des publicités ciblées basées sur des données médicales.

    Très chères données

    Concrètement, HealthKit sera désormais la seule base de données de santé dont les développeurs iOS pourront se servir. Car il ne faut pas rêver : loin d'Apple l'idée de stopper la collecte, auprès de ses utilisateurs, de ce type de données. Celles-ci sont bien trop précieuses, notamment quand il s'agit de les revendre aux compagnies d'assurance. Toutefois, ce ne sera pas dans iCloud que ces données seront stockées, mais vers une base de donnée distincte dédiée et sans doute davantage sécurisée. Les projets d'Apple en matière de médecine personnalisée semblent plus que jamais d'actualité.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité