Publicité

75 % des Français en faveur de la transformation numérique de l'Etat

  • e-administration.png

    L'e-administration gagne du terrain (gouvernement.fr)
  • Une très large majorité de Français se dit prête à "jouer le jeu" si l'Etat met à leur disposition de nouveaux outils numériques en ligne.

    Alors que les Français sont de plus en plus nombreux à payer leurs impôts en ligne, ils sont également très majoritaires à demander un Etat plus numérique. 75 % d'entre eux estiment qu'il est prioritaire que l'Etat utilise plus abondamment Internet dans ses relations avec les administrés. Cette attente est vraie chez les plus jeunes mais aussi chez les personnes plus âgées. Elle se vérifie également dans les catégories les plus aisées comme dans les catégories les plus fragiles.

    Selon le baromètre Sopra Steria - Ipsos France, la transformation numérique de l'Etat est jugée avancée par 59 % des Français. Mais elle apparaît inégale selon les domaines : 84 % pour la fiscalité, 60 % pour la sécurité sociale et seulement 30 % pour la police et la justice. "Les Français ont besoin de fluidité et de simplicité et de plus d'efficacité , et sont largement prêts à jouer le jeu pour peu que l'Etat mette en place les solutions numériques nécessaires" estime Brice Teinturier, Directeur général délégué d'Ipsos France.

    Compte sécurisé

    89 % des personnes interrogées se disent en effet prêtes à à utiliser de nouveaux outils numériques "quitte à renoncer à certaines habitudes" souligne le baromètre. A leurs yeux, cette transformation numérique apporte de nombreux avantages : moins de déplacement, gain de temps, dématérialisation des démarches... Mais, dans le même temps, les Français ne signent pas un chèque en blanc et sont très attachés à la possibilité de pouvoir parler avec un agent en cas de difficulté.

    Au final, trois transformations sont jugées prioritaires par les Français : 92 % souhaitent ne pas avoir à donner les mêmes informations à différentes reprises, 88 % veulent être informés des démarches à entreprendre par événement de vie, et 87 % souhaitent avoir un compte sécurisé donnant accès à tous les services publics en ligne.

    A lire, notre dossier : e-administration des villes et des champs

     

    À lire sur Archimag

    Commentaires (1)

    • Portrait de Schraibi

      Article très pertinent! Cela parait évident étant donné la place qu'occupent les nouvelles technologies aujourd'hui. La signature électronique devient de plus en plus importante et se répand très rapidement à travers le monde. http://www.calindasoftware.com/fr/modele-de-cahier-des-charges-signature-electronique/

      sep 28, 2015

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    48
    C'est le pourcentage des entrepreneurs qui craignent des risques d'erreur administrative liés à la dématérialisation des procédures de création d'entreprise.

    Recevez l'essentiel de l'actu !