Publicité

Journée de la Terre : comment devenir acteur de la dématérialisation écoresponsable ?

  • journee-terre-dematerialisation-ecoresponsable.jpg

    journee-terre-dematerialisation-ecoresponsable
    La transformation numérique n'est pas incompatible avec la préservation de la planète : à condition de se former, de se faire accompagner et d'utiliser les bons outils pour une démarche de dématérialisation écoresponsable efficace ! (Freepik/rawpixel.com)
  • La dématérialisation et la transformation numérique sont-elles incompatibles avec la préservation de la planète ? Comment agir en faveur de la préservation du climat et de l'environnement quand on met en place des projets de digitalisation au sein de son organisation ? Comment réduire l'impact environnemental de ses activités numériques ? La Journée de la Terre, célébrée ce 22 avril, est l'occasion de faire le point sur les 4 leviers efficaces pour impulser et développer une démarche de dématérialisation écoresponsable qui ait un véritable impact. 

    mail Découvrez le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la dématérialisation et de la transformation numérique !

    La Journée de la Terre est célébrée chaque année le 22 avril. Le seul fait qu'elle existe prouve à quel point le combat pour agir en faveur du climat et pour la santé de notre planète est loin d'être gagné. Et quelques semaines après la publication du nouveau rapport de préconisations du Giec, cette journée mondiale nous rappelle l'urgence de la situation : la sensibilisation et les actions pour la préservation de la Terre ne sont plus des options, mais des nécessités absolues. 

    Voici 4 moyens d'agir efficacement pour la préservation de la planète en adoptant une démarche de dématérialisation écoresponsable :

    1. Se former à la dématérialisation écoresponsable tout en compensant son empreinte carbone

    2 stages sur la dématérialisation écoresponsable

    Serda Compétences accompagne tous les acteurs de la dématérialisation dans leur démarche d'écoresponsabilité : le centre de formation du Groupe Serda Archimag a lancé en 2021 deux nouvelles formations dédiées à la dématérialisation écoresponsable : Passeport pour le numérique responsable et Projets de dématérialisation responsables :

    • Le stage de deux jours Passeport pour le numérique responsable transmet toutes les clés pour comprendre le concept de numérique responsable, expliquer comment se calcule le poids du carbone et fournir des méthodes pour permettre aux stagiaire de réaliser un bilan carbone sur un périmètre défini. Il aborde tous les enjeux, notions et méthodes liés aux pratiques responsables dans un environnement numérique.
       
    • Le stage de deux jours Projets de dématérialisation responsables permet d'évaluer les impacts énergétiques et carbone d'une démarche de dématérialisation et de conduire un projet de dématérialisation dans une démarche responsable. Il s'adresse aux chefs de projet de dématérialisation et vise à leur transmettre des méthodes pour assurer une démarche d'écoresponsabilité en partant des besoins réels de leur organisation tout en limitant ses impacts sur l'environnement. Et ce grâce à des méthodes et des outils de calcul et de réduction des émissions de gaz à effet de serre, à l'identification de points saillants, et à des clés d'actions réalistes.

    > Lire aussi : Serda Compétences lance 2 formations sur la dématérialisation écoresponsable

    Un centre de formation qui compense le bilan carbone de votre stage

    Rappelons que Serda Compétences est le premier centre de formation de France à calculer, limiter et compenser l'ensemble de son empreinte carbone, qui représente 22 tonnes de carbone par an ! Cette empreinte carbone prend en compte son fonctionnement administratif (documents créés et partagés lors du processus d'inscription et de formation), ses formations en présentiel (déplacement des stagiaires et formateurs, matériel utilisé, énergie consommée, gestion des déchets, etc), et ses formations à distance (visioconférences, streaming, etc). 

    En plus de ses actions de limitation de son bilan carbone, neutraliser l'empreinte carbone passe par une compensation de ce qui ne peut être réduit. Serda Compétences a donc signé un partenariat avec la Coopérative Carbone de la Rochelle, une société d’intérêt collectif qui regroupe des collectivités territoriales, des investisseurs et des entreprises privées. Deux projets ont été retenus par Serda Compétences pour financer la compensation carbone de ses activités de formation : La forêt bleue et la Replantation d'arbres dans le marais poitevin. Chaque stagiaire qui vient suivre une formation chez Serda Compétence peut choisir le projet qu'il souhaite soutenir. A ce jour, 67 arbres ont déjà été plantés grâce à la contribution au projet "Plantons les arbres têtards de demain dans le Marais Poitevin".

    > Lire aussi : Serda Compétences : premier centre de formation à calculer et compenser son empreinte carbone

    2. Se faire accompagner dans son projet de dématérialisation écoresponsable

    Contribuer à la réduction de l'empreinte carbone des projets de dématérialisation tout en accompagnant les collaborateurs dans cette démarche est l'objectif de Serda Conseil. Car l'impact environnemental du numérique - en constante augmentation - couplé à la croissance des usages numériques, à la gestion des datas et à la fabrication d'équipements informatiques est alarmant. Et le déploiement généralisé de la dématérialisation dans les organisations publiques et privées impose donc une démarche d'écoresponsabilité, de sobriété numérique et d'usages raisonnés qui ne s'improvise pas. 

    La méthodologie dématérialisation écoresponsable (DER) de Serda Conseil repose sur 3 outils principaux :

    • une matrice macroscopique des projets (hiérarchie des actions à forts et faibles impacts)
    • une matrice détaillée par action ou projet (mesure puis pilotage de la réduction des impacts)
    • un référentiel Empreinte carbone complet (voir plus pas)

    Faire appel à un cabinet de conseil engagé permet aux organisations publiques et privées de maîtriser et de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre afin de contribuer à la baisse de leur impact environnemental numérique.

    > Lire aussi : Serda Conseil crée un pôle Dématérialisation écoresponsable

    3. Utiliser le premier Référentiel des indicateurs clés de la dématérialisation écoresponsable 

    Serda Conseil et la Coopérative Carbone ont publié en mars 2022 le premier Référentiel des indicateurs clés de la dématérialisation écoresponsable (en open source et téléchargeable gratuitement). Ce référentiel est un véritable outil d'accompagnement pour les organisations qui souhaitent diminuer l'empreinte carbone de leurs projets de dématérialisation et lutter ainsi contre le réchauffement climatique.

    Ce référentiel s'adresse aux Directions générales, informatiques, numériques ou métiers, ainsi qu'aux opérationnels, qui souhaitent mesurer précisément leur bilan carbone puis engager des actions de réduction d'empreinte carbone dans leurs projets de dématérialisation (relation client ou citoyen, instruction de dossiers d'urbanisme, de marchés publics, etc). En effet, cet outil permet de mesurer concrètement, puis de réduire, l'impact du numérique et de la dématérialisation de leurs projets : disponible en open source, ce référentiel présente les 21 indicateurs clés qui couvrent l'ensemble des flux de la dématérialisation (ex : numérisation, impressions, boîte d'archives, stockage chaud et froid, usage de signature électronique, de parapheurs, etc). 

    referentiel-dematerialisation-ecoresponsable-serda-conseil

    > Lire aussi : Dématérialisation écoresponsable : le 1er référentiel pour réduire l'impact du numérique est disponible en open source !

    4. Adopter un nouveau modèle d'entreprise : la permaentreprise

    Les actions mises en place par Serda Compétences et Serda Conseil, citées plus haut, constituent des actes forts et témoignent de l'engagement du Groupe Serda Archimag en faveur de la sobriété numérique et de la réduction de l'empreinte carbone. Ces différents projets vient à accompagner les organisations et les collaborateurs dans notre démarche pour la dématérialisation écoresponsable. Ils ont été mis en place dans le cadre de la Permaentreprise de Serda Archimag, qui s'engage à participer à la préservation de l'environnement et du climat. 

    La permaentreprise, c'est quoi ?

    La permaentreprise est un nouveau modèle d'entreprise qui s’inspire de la permaculture et de ses 3 principes éthiques (prendre soin des humains, prendre soin de la terre, savoir se limiter et redistribuer les richesses). Il a été conceptualisé par Sylvain Breuzard dans son livre La permaentreprise (Ed. Eyrolles, 2021, Dessins d'Etienne Appert)

    Ce modèle de croissance et de développement innovant vise à obtenir une production efficace qui soit utile aux humains, sans pour autant nuire à la planète. Et ce en faisant un usage sobre, voire régénératif, des ressources tout en partageant équitablement les richesses. 

    > Lire aussi : Sylvain Breuzard : la permaentreprise, le nouveau modèle d'entreprise aux 3 principes éthiques

    Comment devenir une permaentreprise ?

    Le Groupe Serda-Archimag a souhaité communiquer régulièrement sur son projet de permaentreprise, afin de transmettre son retour d'expérience et tenter de convaincre d'autres organisations de sauter le pas.

    Cette approche globale, qui se situe au-delà des démarches de RSE - Responsabilité sociale des entreprises, a été lancée au sein du Groupe Serda-Archimag en 2020 et a donné lieu à 5 grands enjeux pour les 5 années à venir :

    • Permettre une croissance raisonnée et redistribuer les surplus
    • Développer une gouvernance participative
    • Zéro Empreinte carbone
    • Permettre à chaque collaborateur de développer des compétences durables
    • Régénérer les énergies de nos collaborateurs

    Ces 5 grands enjeux ont donné lieu à 5 groupes de travail dans lesquels l'ensemble des collaborateurs du groupe ont choisi de s'impliquer : Compétences durables, Empreinte Carbone, Achats responsables, Mécénat, Veille, Gouvernance participative et Régénération.

    Vous pouvez découvrir l'ensemble de leurs actions dans l'article suivant : Dans les coulisses de la permaentreprise Serda Archimag : qu'en disent les collaborateurs ?

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png