Publicité

En cas de cyberattaque, le “17 cyber” bientôt disponible

  • en-cas-cyberattaque-17-cyber-bientot-disponible.jpg

    En-cas-cyberattaque-17-cyber-bientot-disponible
    17 Cyber : le gouvernement dévoile un numéro d’urgence pour les cyberattaques (freepik)
  • Le gouvernement souhaite renforcer son plan d’action en faveur de la cybersécurité et pour lutter contre la cybercriminalité. Pour cela, le projet “17 cyber”, un numéro d’urgence en cas de cyberattaques, a été dévoilé.   

    Le ministre de l’Intérieur a détaillé les mesures concernant le numéro d’urgence destiné à prendre en charge les cyberattaques. Ce numéro s’adresse aux entreprises et aux particuliers, et sera accessible 24 heures sur 24. Il mettra les victimes en relation avec des professionnels travaillant au sein de structures comme l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) ou du ministère de l’Intérieur.  

    > Lire aussi : Cybersécurité : les bonnes pratiques et outils pour protéger votre organisation

    Ce service permet aux victimes de connaître les risques et les solutions face à ces incidents. Quant aux professionnels au bout du fil, leur rôle sera d’accompagner juridiquement les victimes dans leurs démarches, comme le dépôt de plainte ou l’obtention de preuves numériques.  

    Une hausse du cybercrime  

    “Le cyber est l’élément de menace de demain”, explique le gouvernement. En effet, celui-ci estime qu’une majeure partie des citoyens subiront une tentative d’escroquerie sur internet d’ici cinq ans. C’est également le cas pour les entreprises. En 2021, une sur deux a été victime du danger cyber.  

    > Lire aussi : Face à la cybercriminalité, adoptez une hygiène numérique !

    Cependant, le ministre de l’Intérieur n’a pas encore officialisé le numéro pour ce service. “Nous sommes plus dans l’intention que dans le concret”, déclare-t-il. 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Archimag-346-cybersécurité
    Rendant les organisations plus numériques que jamais, la pandémie profite aussi à la cybercriminalité. Les faits de cyberattaques augmentent de manière exponentielle, faisant prendre conscience de la vulnérabilité des systèmes d’information. Entreprises, administrations, collectivités territoriales, hôpitaux mesurent l’ampleur des risques. Les mises en garde sont à la fois européennes et étatiques et relèvent aussi de la gouvernance de l’information et des données. Mais qui sont les cyberattaquants ? Les hackers éthiques ? À chacun d’appliquer conseils et bonnes pratiques, et de s’équiper de solutions de protection.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité