Article réservé aux abonnés Archimag.com

Michel Beaudouin-Lafon : "Avec son métavers, Facebook essaie d’allumer un contre-feu face aux critiques"

  • metavers-facebook-critiques.jpg

    metavers-facebook-critiques
    Le Metaverse Museum, créé par Rosanna Galvani dans le Grid Craft. (Wikipedia Commons / Mirabella)
  • Michel Beaudouin-Lafon est professeur au Laboratoire interdisciplinaire des sciences du numérique (LISN, unité CNRS-Université Paris-Saclay). Il a également fondé l’Association francophone de l'interaction humain-machine (AFIHM). Pour Archimag, il présente toutes les facettes de cet environnement virtuel, immersif et collaboratif : les actions possibles pour les internautes, la place que peuvent prendre les entreprises et les administrations dans le métavers, son modèle économique, le projet de Facebook et les risques psychologiques inhérents. 

    mail Découvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag, dédiées aux professionnels de l'information !

    Selon un sondage réalisé par l’Ifop, seulement 35 % des Français se disent capables de définir le métavers. Quelle définition en donneriez-vous ?

    michel-beaudoin-lafon-metaversLe métavers est un environnement virtuel, immersif et collaboratif. Il est virtuel car un monde est simulé en trois dimensions, il est immersif car il est prévu pour être utilisé avec des lunettes de réalité virtuelle qui offrent une impression d’immersion beaucoup plus importante qu’avec un simple écran vidéo, et il est collaboratif car plusieurs personnes peuvent se connecter dans cet environnement virtuel.

    Chacun peut être représenté par un avatar dont on peut contrôler les gestes grâce à une manette. Dans la version actuelle du métavers de Facebook, les avatars ne sont pas dotés de jambes faute de capteurs posés sur les jambes de l’internaute !

    Dans certains métavers, il est également possible de capter les émotions du visage (sourire, colère…) et les reproduire sur l’avatar.

    > Lire aussi : Résister à la violence technologique peut devenir un projet politique

    Concrètement, quelles actions un internaute peut-il faire dans le métavers ?

    Il existe deux catégories d’actions : se déplacer dans l’espace afin de se rapprocher d’autres avatars, et manipuler certains objets. À ce jour, ces actions restent basiques. Pour réaliser ces actions, l’internaute doit posséder un casque de réalité virtuelle et des manettes. Les entreprises et les administra....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    gouvernance-information-priorite-incontournable
    Alors que l’on attend une norme Iso sur la gouvernance de l’information, comment cette dernière est-elle vécue dans les organisations ? Une nouvelle fois, SerdaArchimag lance son enquête auprès des secteurs publics et privés. Types de gouvernance, niveaux de maîtrise des risques, accès à l’information, partage de la connaissance, signature électronique et autres outils, télétravail, numérique responsable : ce sont autant de thèmes passés au crible. Où l’on analyse des tendances de fond et les effets de la crise sanitaire.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité