Publicité

Climat : 150 ans d'archives de Météo-France gratuitement accessibles depuis une exposition en ligne

  • MétéoFrance.jpg

    Un soldat relève les mesures de température et d'humidité sous abri en 1918. Photo publiée dans Albert Baldit, Etudes élémentaires de météorologie pratiques (1921). (crédit: Météo-France)
  • Météo-France profite de la conférence internationale sur le climat (COP21), qui se tient en ce moment à Paris, annoncer le lancement de son exposition numérique d'archives météorologiques.

    "2015, probablement l'année la plus chaude jamais observée sur la planète". Sachez qu'il n'existe aucun capteur permettant de remonter le temps et de connaître les températures exactes d'il y a 10, 50 ou 100 ans. C'est grâce aux données issues des archives météorologiques qu'il est possible de tirer de telles conclusions. Ces documents anciens, chacun peut aujourd'hui les consulter en ligne dans une exposition numérique gratuitement accessible à tous

    Connaître le passé pour anticiper l'avenir

    Cela fait maintenant trois ans que Météo-France et les Archives nationales ont lancé ensemble Data Rescue, un programme de sauvegarde d'archives sur le climat, avec le soutien de la Fondation BNP Paribas et dans le cadre du Plan national d'adaptation au changement climatique de 2011-2015.

    Ces documents anciens, qui concernent la France et ses colonies de 1850 à 1960, sont d'une importance capitale : car si ces observations anciennes complètent les données récentes et permettent aux chercheurs d'affiner leurs connaissances sur l'évolution du climat, elles constituent également de véritables clés pour anticiper les évolutions futures.

    Huit thématiques

    Climatologues, historiens et autres curieux peuvent aujourd'hui consulter en ligne les documents collectés dans le cadre de ce projet. Issus du site de Fontainebleau des Archives nationales et du fonds d'archives de Météo-France, ils illustrent l'histoire de la météorologie selon huit thématiques (Écoles normales, services de l'Etat, stations bénévoles, sur mer, dans les airs, hôpitaux coloniaux, guerre 1914-1918 et guerre 1939-1945). 

    2 millions de données

    Dans le cadre de ce projet (toujours en cours), 520 000 images de tableaux d'observation météorologiques ont été numérisées. 2 millions de données ont également été récupérées, saisies et ensuite insérées dans la base nationale de Météo-France. 13 inventaires archivistiques et climatologiques concernant 1 345 cartons de comptes rendus météorologiques quotidiens issus de 211 stations météo professionnelles ont été réalisés.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif