Publicité

Une petite commune des Côtes d'Armor héberge les archives du Mont Saint-Michel

  • Plage 2.jpg

    Le Cap Fréhel, un cadre idyllique pour abriter un véritable trésor historique (ELV)
  • [1er avril] L'intégralité des archives numériques du Mont Saint Michel, soit 13 siècles d'Histoire et de manuscrits anciens, sera transférée d'ici la fin de l'année dans un blockhaus totalement réhabilité situé sur les hauteurs des plages du Cap Fréhel.

    Vestige de la Seconde Guerre mondiale, ce blockhaus qui, à l'origine, accueillait un canon anti-aérien allemand, a été rénové, habillé, modernisé et sera bientôt équipé de baies de serveurs raccordées à un réseau privé combinant cuivre et fibre optique. Le lieu étant particulièrement confiné, le refroidissement sera assuré par un système assez original de watercooling à base d'eau de mer. Un circuit de pompage permettra, en effet, d'aller chercher l'eau à marée haute, en quantité suffisante pour pouvoir assurer le refroidissement et la ventilation pendant 6 heures (amplitude horaire moyenne des marées). 

    Breizh Storage, des SSD "pur beurre"

    Les archives numériques, elles, seront dédupliquées sur des SSD de la marque Breizh Storage, une start-up implantée à Matignon, avec, en renfort, un système de free cooling à base de blocs de réfrigérés et de ventilation naturelle. L'air chaud sera extrait par les meurtrières latérales du blockhaus (dont l'aspect extérieur n'a pas été modifié) et l'air froid sera injecté par une grille de ventilation faisant face à la mer. Ainsi, la moitié de l'année, cette ventilation devrait être suffisante pour refroidir l'infrastructure. L'été, le système de watercooling viendra en complément. Un backup quotidien des données sera, par ailleurs, réalisé au sein d'un autre datacenter breton, situé près de la piscine d'eau de mer de Saint-Malo, devant les remparts. 

    Le "far" breton sous haute surveillance

    Ce blockhaus nouvelle génération sera, bien entendu, sécurisé par le biais d'un dispositif de vidéosurveillance à base de 6 caméras HD grand angle, capables de filmer à 360° et de détecter mouvements suspects et intrusions. Avec des remontées d'informations en temps réel et une liaison directe avec les autorités locales. 

    Les travaux d'aménagement et de raccordement sont quasiment achevés, seul le système de watercooling "maritime" est toujours en test. L'opérateur du site attend les premières grandes marées du printemps avant de valider l'installation. Le site devrait être opérationnel dans le courant de l'été. 

    Des projets similaires sont à l'étude dans les galeries souterraines du Fort Lalatte et dans les grottes troglodytes d'Erquy. 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Exposer est un temps fort dans la vie d’un service d’archives. Où différents éléments du fonds vont être sortis, peut-être en dehors même des murs, à moins qu’il s’agisse d’une exposition virtuelle. Les motivations pour monter une exposition sont multiples, internes ou externes, répondant en particulier à une demande culturelle ou éducative. Il faut des mois, voire davantage, pour mener à bien une exposition. Des budgets parfois importants sont engagés, sans compter la mobilisation des agents. Alors, autant bien se préparer - une norme Afnor apporte un cadre -, en veillant à bien choisir son matériel d’exposition.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des échanges se font par mail au sein des organisations. L'usage d'une plageforme digitale permet de désengorger la boîte mail.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Indispensable

    Bannière BDD.gif