Publicité

Belgique : des congélateurs industriels et de séchage naturel pour les archives dégradées par les inondations

  • belgique_archivesinondation.jpg

    Belgique : des congélateurs industriels et de séchage naturel pour les archives dégradées par les inondations
    Les archives judiciaires de Limbourg placées en entrepôt frigorifique (Archives de l'Etat)
  • Des opérations de séchage sont en cours en Wallonie pour réduire les risques de déformation physique du patrimoine documentaire belge.

    Trois semaines après les inondations qui ont dévasté la Belgique, notamment la Wallonie, les opérations de sauvetage d'archives sont toujours en cours. A Verviers, où les archives judiciaires ont été particulièrement touchées, 57 mètres linéaires de documents du Palais de Justice ont été placés dans des congélateurs industriels en vue de leur restauration future. Cette procédure permet de prévenir toute déformation physique et de réduire le développement de moisissures. 

    Même opération pour les archives judiciaires de Limbourg et les documents du Centre public d'aide sociale. Une vingtaine de mètres linéaires d'archives ont été placées en entrepôt frigorifique à - 24°. Autre méthode pour les archives de la Justice de paix de Spa et les trois mètres linéaires d'archives de la fabrique d'église : celles-ci sont en cours de séchage naturel à l'aide de papier buvard qui absorbe une partie de l'eau.

    Dépôts situés sur des collines

    Du côté des Archives de l’État (la principale institution archivistique belge), les fonds ont été épargnés grâce à des dépôts situés sur des collines.  "En province de Liège, des interventions en urgence ont, par contre, été nécessaires et sont toujours en cours pour assister les producteurs d’archives".

    Selon les Archives de l’État, il est encore trop tôt pour dresser un bilan des destructions car les services producteurs n'ont pas tous évalué l'ampleur des dégâts. "Nombre d’archives n’ont malheureusement pas pu être sauvées suite aux dégâts des eaux".

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.

    archives 2021.PNG

    Indispensable

    Bannière BDD.gif