La bibliothèque de Jacques Vergès dispersée lors d'une vente aux enchères

La bibliothèque de Jacques Vergès comptait près de 3 000 ouvrages DR

 

Les archives professionnelles de l'avocat n'ont pas été mises en vente "au nom du secret professionnel".

Les 3 000 livres de la bibliothèque de Jacques Vergès ont trouvé acquéreurs à l'occasion d'une vente aux enchères qui s'est déroulée samedi dernier dans l'hôtel particulier qu'occupait l'avocat décédé le 15 août 2013. Cédée en différents lots, cette bibliothèque abritait des ouvrages sur la justice et les grands procès. Parmi les acheteurs, figure l'ancien avocat Karim Achoui radié du Barreau de Paris a la suite de diverses condamnations.

Le Conseil de l'ordre a acquis la correspondance que Jacques Vergès a entretenue avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Une lettre manuscrite de l'écrivain Jean Genet a également été adjugée à 2 000 euros. 

En revanche, les archives et les documents de Jacques Vergès n'ont  pas été mis en vente "au nom du secret professionnel" a précisé le commissaire-priseur.

Outre les documents de l'avocat, de nombreux autres lots ont été mis en vente : bureau, tableaux, tapisseries, plateaux de jeux d'échec... Son bureau a été adjugé à 38 000 euros et une paire de fauteuils Empire est partie à 17 500 euros.

Le chiffre du jour
C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.