Face à l'électrochoc du confinement, la signature électronique fait figure de planche de salut

  • confinement_signaturelectron.jpg

    signature-electronique-covid
    Les solutions de signature électronique ont montré leur utilité pendant le confinement (DR)
  • La crise sanitaire du Covid-19 a provoqué une importante hausse de l'usage de la signature électronique au sein des entreprises françaises.

    On savait que les solutions de travail à distance avaient tiré profit des deux mois de confinement imposés aux entreprises et aux administrations. La signature électronique a, elle aussi, profité de cette période exceptionnelle pour gagner en visibilité et en usage.

    enlightenedLire aussi : La signature électronique pour les nuls : les 5 points à retenir en vidéo

    La signature électronique : "outil indispensable"

    Selon une enquête réalisée par Opinion Way pour le compte de l'éditeur de logiciels Oodrive, les solutions de signature numérique sont passées d'un statut de "technologie de confort" à celui d'outil indispensable :

    "la crise a été un électrochoc pour de nombreuses entreprises qui vont, c'est certain, investir demain plus massivement dans les solutions de dématérialisation, notamment pour tout ce qui concerne leurs processus collaboratifs et de signature en interne ou externe" explique Stéphane Ankaoua, Directeur général en charge des opérations au sein d'Oodrive ; "la signature électronique va nécessairement faire partie des dispositifs prioritaires mis en place. D'autant qu'essayer la signature électronique, c'est l'adopter".

    enlightenedLire aussi : La signature électronique en 2020 : projets, législation et marché des prestataires

    Une tendance appelée à se poursuivre

    Quelques semaines seulement avant la crise sanitaire, la signature électronique n'était utilisée que par moins de la moitié des entreprises interrogées par Opinion Way. Et lorsqu'elle l'était, elle concernait le plus souvent moins de trois départements au sein de l'organisation. 

    Oodrive revendique une hausse de 200 % de souscriptions supplémentaires enregistrées pendant la période de confinement. Selon l'éditeur, cette tendance à la hausse devrait se poursuivre malgré le retour progressif à la normale. 

    enlightenedLire aussi : Signature électronique : faut-il tout signer ?

    Etude Opinion Way pour Oodrive menée par téléphone auprès d'un échantillon de 200 responsables d'entreprises françaises de 500 salariés et plus, tous secteur d'activité confondus, entre le 10 et le 28 février 2020.

    Couv327.jpg>>>Vous souhaitez en savoir plus sur la signature numérique ?
    Découvrez un dossier complet dans le numéro 327 d'Archimag
    "La signature électronique : marché et usages" en cliquant-ici.

    La signature électronique est partout ! Si la signature manuscrite sur document papier a sans doute de beaux jours devant elle, force est de constater que de nombreuses entreprises s'appuient sur son équivalent numérique pour accompagner leur transformation digitale.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Publicité

    Couv demat 2020.png