Publicité

Le Parlement adopte un texte visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique

  • senat-empreintenumerique.jpg

    Le Parlement adopte un texte visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique
    La proposition de loi prévoit que les équipements de seconde main seront soumis à la rémunération pour copie privée (Pixabay / JESHOOTS-com)
  • La proposition de loi adoptée par les parlementaires vise notamment à soutenir le recyclage et le réemploi des ordinateurs, tablettes et smartphones.

    Le Parlement a adopté définitivement, par un ultime vote du Sénat, une proposition de loi visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique en France. Ce texte porté par le sénateur LR Patrick Chaize (Ain), comprend une série de mesures visant en particulier à soutenir le recyclage et le réemploi des appareils numériques (smartphones, ordinateurs, tablettes, etc.)

    loi-reduction-empreinte-environnement-numerique

    La proposition de loi prévoit également que les équipements de seconde main seront soumis à la «rémunération pour copie privée», à un taux «spécifique et différencié» par rapport aux appareils neufs, tenant compte notamment de leur ancienneté. Les entreprises du secteur social et solidaire spécialisées dans ce reconditionnement en seront exemptées. Le texte propose en outre la création d'un «observatoire des impacts environnementaux du numérique» afin d'établir des données plus précises sur cette problématique complexe. 

    24 millions de tonnes équivalent carbone

    Selon les travaux d'une mission d'information sénatoriale, si rien n'est fait, le numérique serait à l'horizon 2040 à l'origine de 24 millions de tonnes équivalent carbone, soit environ 7% des émissions de gaz à effet de serre de la France, contre 2% aujourd'hui. Smartphones, tablettes et ordinateurs seraient responsables de près de 70% de l'impact du numérique.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité