Le marché de la dématérialisation s'élève à 2,45 milliards d'euros

L'e-administration contribue au succès de la dématérialisation Archimag

 

La filière française de la dématérialisation documentaire connaît sa quatrième année de hausse consécutive.

Le marché français de la dématérialisation confirme son dynamisme et sa bonne santé. Il devrait atteindre 2,45 milliards d'euros en 2013 soit une hausse de 3 % par rapport à 2012. A rebours de nombreux autres secteurs, il enregistre une hausse continue de son activité depuis 2010.

Selon une étude publiée par le cabinet serdaLAB (Dématérialisation des processus documentaires, marché et tendances en 2013-2015), "le marché de la dématérialisation s'est relancé et se développe à un rythme régulier sous l'impulsion de plusieurs catalyseurs". Le premier d'entre eux réside dans le développement de l'e-administration et la multiplication des démarches administratives déclinées en mode numérique. Deuxième facteur de croissance, l'essor du commerce électronique et la possibilité de signer des contrats via un smartphone ou une tablette. Enfin, la multiplication des grands projets gouvernementaux et européens joue en faveur de la dématérialisation de la production documentaire.

Les prochaines années devraient se poursuivre sur le même rythme vertueux selon serdaLAB qui table "sur une croissance du marché de la dématérialisation de 11,7 % avec des taux de croissance annuels oscillant entre 3 % et 4 %".

Le chiffre du jour
4
C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.