Article réservé aux abonnés Archimag.com

Les opérateurs publics de services numériques

Thomas Saint-Aubin. Michel Leroux-Dila

 

En matière d’administration électronique, les initiatives et les projets ne manquent pas. Mais, devant le risque de dispersion, une démarche d’ensemble rationnelle est à favoriser.

Confrontés à une feuille de route ambitieuse en matière d’administration numérique, les acteurs publics doivent mieux s’organiser pour répondre plus efficacement aux besoins des usagers. Quel que soit le niveau d’infogérance, le développement de certains services numériques à haute valeur ajoutée n’est pas toujours conciliable avec le cœur de métier des différentes entités publiques.

« Je crois qu’il existe une sorte de plafond qui fait que l’on ne peut pas se contenter, pour avoir une administration numérique, d’une sorte de catalogue de projets conçus de manière isolée. Je crois...

Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.

Le chiffre du jour

15
C'est le nombre de pages numérisées issues des archives de la Société des Nations.

Recevez l'essentiel de l'actu !