Article réservé aux abonnés Archimag.com

Matériauthèque, chimiothèque… la bibliothèque autrement

La matériauthèque classe et communique tous types de matériaux. BT/Archimag

 

Tout le monde connaît les bibliothèques et leurs vastes collections de livres. Mais qui connaît ces autres lieux de collecte dédiés au bois, à la céramique, aux textiles, aux éléments chimiques, au sang et à l’urine. Voyage à l’intérieur de bibliothèques pas comme les autres.

Le quartier de la Bastille fut longtemps l’épicentre des métiers du meuble à Paris. Les ébénistes, les bronziers, les marqueteurs et les tapissiers y avaient élu domicile dès le Moyen Age. Aujourd’hui, il ne reste plus grand chose de cette époque et il faut pousser les portes cochères pour espérer y trouver un artisan. 

Mais le quartier est en passe de renouer avec sa tradition. Au 74 de la rue du Faubourg Saint-Antoine, une vaste cour abrite un lieu atypique et quasi unique au monde : une matériauthèque. Cet élégant local blanc et très lumineux collecte, classe et communique tous types de matériaux : de la mousse d’aluminium, du béton lumineux, des tissus...

Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.