Article réservé aux abonnés Archimag.com

Ged : automatiser pour performer

  • performance-gestion-electronique-document-automatisee.jpg

    ged-performance-entreprise-automatisation
    Dans 65 % des cas, c’est sur une Ged, un ECM ou des workflows que l’automatisation des processus s’appuie. (Rawpixel/Freepik)
  • En première ligne sur les projets de Ged automatisée, les éditeurs de solutions livrent leurs observations : quels domaines peuvent en tirer profit, quels sont les points d’attention et quelles sont leurs recommandations ? Témoignages.

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels des data, de la dématérialisation et de la transformation numérique !


    Au sommaire


    3 organisations sur 4 ont sauté le pas de l’automatisation des processus. Et c’est avec pour objectifs de réduire les délais de traitement (78 %), de limiter les erreurs humaines (54 %), d’accroître la productivité (51 %) et de disposer de données de meilleure qualité (48 %) qu’elles se tournent vers des éditeurs de solution pour concrétiser leur projet. Dans 65 % des cas, c’est sur une Ged, un ECM ou des workflows que l’automatisation s’appuie .

    Lire aussi : Comment booster et fiabiliser vos processus métier grâce aux technologies d’automatisation ?

    "Le nerf de la guerre, c’est la performance", confirme Frédéric Massy, directeur marketing d’Itesoft, qui édite des solutions de digitalisation et d’automatisation des processus ; "et les différentes crises successives n’ont fait que renforcer ce besoin. Cette quête de performance est une des raisons clés pour laquelle les organisations font appel à nous".

    Pour Kentika, dont la Ged se positionne sur le marché des documents d’entreprises, les demandes des clients se situent également au niveau de la productivité et de la qualité : "Tout “capteur d’information” qui élimine des interventions manuelles contribue à la réussite d’un projet, explique Gilles Batteux, président de Kentika. 

    "Ensuite, la qualité et l’homogénéité des documents traités dans un processus de Ged automatisée sont des atouts pour le présent et pour l’avenir en constituant au fil de l’eau la mémoire de l’entreprise, voire en s’intégrant dans une démarche de records management".

    Que peut-on automatiser dans la Ged ?Tous les processus embarquant des documents, des personnes et des systèmes sont éligibles et pertinents à l’automatisation. "Ils peuvent être automatisés s’ils sont par nature collaboratifs et nécessitent une interaction forte au sein de l’entreprise, voire avec des clients ou des....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    ged-automatisée-valeur-ajoutée
    Avec l’automatisation, les applications de gestion électronique des documents (Ged) peuvent franchir un pas de plus en faveur des organisations dématérialisées. Les enjeux sont multiples : gain d’efficacité, bien sûr, mais aussi meilleures fiabilité et traçabilité. Pour automatiser davantage, il faudra identifier les flux, chasser les tâches sans valeur ajoutée, modéliser, tester, mettre en oeuvre…
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.

    supplement-confiance-numerique-270500.png