Publicité

Open data : la Bibliothèque nationale de Luxembourg (BnL) ouvre ses données

  • opendata_bnl.jpg

    bibliotheque-luxembourg
    La Bibliothèque nationale du Luxembourg (BnL), qui coordonne un réseau de 85 bibliothèques, est la plus grande bibliothèque culturelle, scientifique et de recherche au Luxembourg. (Wikipedia/Michael Kramer)
  • L'ouverture des données de la Bibliothèque nationale du Luxembourg (BnL) vise un public large et diversifié, allant des chercheurs aux data scientists en passant par les historiens, les linguistes, les professionnels de l'information ou encore les développeurs.

    Faire naître de nouvelles synergies au-delà du milieu des bibliothèques est l'ambition de la Bibliothèque nationale de Luxembourg (BnL) et de sa politique d'ouverture des données. En effet, l'institution luxembourgeoise a annoncé le 17 octobre dernier l'ouverture de ses données au public et leur accès via un nouveau site web : data.bnl.lu. Désormais, chacun peut télécharger des jeux de données et de métadonnées tirés des périodiques luxembourgeois numérisés par la BnL et faisant partie du domaine public. Une démarche qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie open data du gouvernement luxembourgeois. 

    "Participer à la diffusion des savoirs"

    "En tant qu’infrastructure du savoir, la BnL doit garantir l’accès du plus grand nombre à ses contenus, a déclaré le gouvernement luxembourgeois dans un communiqué ; à l’ère du numérique, faciliter l’accès à l’information ne se limite pas à l’élaboration d’un portail de recherche et à la mise en ligne de ressources numériques, mais requiert également la mise à disposition de données de qualité et de technologies de pointe, adaptées aux nouveaux besoins des développeurs, professionnels de l’information et chercheurs. Elle aide la recherche, accroît la transparence des données publiques et motive les citoyens à participer activement à la diffusion des savoirs. Ceux-ci seront libres de développer de nouvelles applications, de les enrichir ou de les lier à d’autres sources d’informations".

    Différents niveaux d'exploitation possibles

    Les jeux de données et de métadonnées mis à disposition par la BnL émanent des périodiques luxembourgeois numérisés par la BnL et faisant partie du domaine public. Ces jeux de données, qui vont de 250 MG à 257 GB, permettent différents niveaux d'exploitation allant de simples développements (fouilles de textes, détection de noms, reconnaissance automatique d'images) à la création d'applications plus complexes. Différentes interfaces de programmation d'applications (API) et des services web sont également fournis par la BnL pour permettre l'interrogation et la récupération des métadonnées des catalogues de la BnL, l'automatisation de tâches et la création de nouvelles applications. 

     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    sponsoring_display_archimag_episode_6.gif