Article réservé aux abonnés Archimag.com

Le web de données, planche de salut des bibliothèques sur le web

  • web_bib.jpg

    L’une des promesses du web de don- nées appliqué aux bibliothèques réside dans le désenclavement des données stockées dans leurs catalogues. (Freepik/Jcomb)
  • Victimes d’un mauvais référencement, les bibliothèques peinent à exister sur le web. Mais elles s’organisent pour donner une meilleure visibilité à leurs collections en ligne. En France, le site Data.bnf.fr est la figure de proue de cette bataille pour le référencement alors que le programme Bibframe se poursuit à l’étranger.

    Comment les bibliothèques peuvent-elles exister sur le web ? À cette question, Laurence Engel, la présidente de la Bibliothèque nationale de France, apporte un début de réponse : « La BNF mène une bataille pour le référencement », nous déclarait-elle l’an dernier ; « c’est un enjeu majeur. Il faut capter l’attention de l’internaute. Cela passe par l’adaptation permanente de nos outils pour être visible sur le web ».

    Pour accroître cette visibilité, la BNF peut compter sur Data.bnf.fr. Ce site rassemble des données issues de plusieurs catalogues de la BNF (Catalogue général, Archives et manuscrits…), de plusieurs types de contenu (Gallica, archives du web…) ou des listes de référence (bibliographies thématiques, signets). Ces données peuvent également être reliées à des ressources extérieures (autorités du Sudoc, par exemple) en s’appuyant sur les outils du web sémantique.

    Lancé en 2011, Data.bnf.fr regorge donc de données qualifiées. « Ces données permettent notamment de décrire et identifier les documents conservés à la BNF. Le site permet de rassembler autour de ses pages auteur, œuvre, thème, date et lieu des ressources de la Bibliothèque nationale de France, ainsi que des ressources extérieures », précise-t-on à Data.gouv.fr.

    Décloisonner l’information

    Pour y parvenir, Data.bnf.fr embarque une technologie : « Le web de données permet de décloisonner l’information sur le web en créant du lien entre des données qui sont similaires ou qui sont en relation à l’intérieur de bases de données stockées sur différents serveurs », explique Emmanuelle Bermès, adjoint....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Archimag-320
    Nouvelle stratégie, réforme, réorganisation, choix économique, digitalisation… Les raisons d’une mutualisation ou d’une fusion de centres de documentation peuvent avoir diverses origines.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des répondants à notre grande enquête sur les professionnels de l'information et l'entrepreneuriat affirment être attirés par le statut d’entrepreneur (créateur d’entre-prise, indépendant, freelance, etc.).

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png