Publicité

Ecologie numérique : 10 conseils pour réduire votre empreinte numérique !

  • empreinte_numerique.jpg

    numerique-ecologie
    Voici 10 bonnes pratiques qui permettent de concilier digital et écologie. (Freepik)
  • Particuliers et entreprises, nous pouvons tous réduire l’impact de nos activités numériques sur la planète et l’environnement. Voici 10 bonnes pratiques qui permettent de réduire la pollution numérique et de concilier dématérialisation et écologie.

    1. Réduisez votre consommation d'emails
    2. Stockez vos fichiers localement
    3. Supprimez les logiciels inutiles
    4. Fermez vos onglets inactifs
    5. Mettez votre ordinateur en mode veille
    6. Éditeurs, allégez vos pages web
    7. Choisissez un moteur de recherche écoresponsable
    8. Luttez contre l’obsolescence programmée
    9. Optez pour le reconditionné
    10. Pensez au recyclage

    >Lire aussi : Infographie sur les chiffres clés de la pollution numérique - Zoom sur le cycle de vie de nos appareils électroniques

    1. Réduisez votre consommation d'emails

    Il est inutile de mettre en copie tous vos collaborateurs ! Il y a fort à parier que tous les destinataires ne seront pas concernés par votre envoi. De même, il est conseillé d’éviter les pièces jointes volumineuses, surtout si vous devez les expédier à plusieurs personnes. Des services comme WeTransfer ou FramaDrop offrent une alternative pratique. Autre conseil bien connu : évitez d’imprimer vos courriers électroniques.

    >Lire aussi : Trop de mails ! Comment faire face à l'afflux de messages ?

    2. Stockez vos fichiers localement

    Le stockage en ligne (courriels, photos, vidéos, documents bureautiques…) génère des allers-retours incessants entre le terminal de l’utilisateur et les serveurs. « Or, transporter une donnée via internet consomme deux fois plus d’énergie que de la stocker pendant un an. Il faut donc favoriser au maximum le stockage et l’usage local de ses données », explique le Fonds mondial pour la nature (WWF).

    >Lire aussi : Microsoft révolutionne l’archivage de données grâce au stockage longue durée sur verre

    3. Supprimez les logiciels inutiles

    Installés par défaut sur les ordinateurs neufs, certains logiciels ne présentent aucun intérêt pour l’utilisateur. N’hésitez pas à les désinstaller car ils sont susceptibles de ralentir l’ensemble de votre système et de réduire la durée de vie de votre équipement.

    4. Fermez vos onglets inactifs

    Vous pensiez que les 35 onglets que vous avez ouverts sur votre navigateur ne consomment pas d’énergie ? Erreur, ils communiquent et envoient constamment des informations. Optez plutôt pour les marque-pages.

    >Lire aussi : Méthode et outils pour lutter (efficacement) contre la surcharge informationnelle

    5. Mettez votre ordinateur en mode veille

    Vous n’utilisez pas votre ordinateur pendant dix minutes ? Mettez le mode veille et pensez à éteindre l’écran.

    6. Éditeurs, allégez vos pages web

    En vingt ans, le poids des pages web est passé de 14 ko à 1 600 Ko ! Bannières, vidéos, illustrations font mauvais ménage avec l’environnement. Les éditeurs de sites sont donc invités à repenser la conception de leurs services numériques. Cela aura également pour effet de réduire le temps de chargement de la page… et de garder sur votre site les visiteurs les plus impatients. Compressez et redimensionnez les images, supprimez les polices superflues.

    >Lire aussi : Les chiffres édifiants du surf sur internet : une pratique très très gourmande en énergie

    7. Choisissez un moteur de recherche écoresponsable

    Plusieurs moteurs de recherche reversent une partie de leurs revenus à des associations écologiques : Lilo, Ecosia, Ecogine… Vous pouvez également effectuer une recherche sur Wikipédia plutôt que sur Google…

    >Lire aussi : Ecosia : le moteur de recherche écolo qui plante des arbres est-il génial ou hypocrite ?

    8. Luttez contre l’obsolescence programmée

    Vous achetez du nouveau matériel ? Renseignez-vous sur la possibilité de le faire évoluer ou réparer. Certains constructeurs mettent désormais en avant une « écoconception » qui assure — en principe — une plus longue durée de vie du produit.

    Les écolabels ont fait leur apparition ces dernières années. Ils visent à promouvoir la conception, la commercialisation et l’utilisation de produits et services ayant un impact moindre sur l’environnement à chaque étape de leur cycle de vie.

    >Lire aussi : Pollution numérique : "L'obsolescence logicielle réduit la durée de vie des terminaux"

    9. Optez pour le reconditionné

    En quelques années le marché du matériel reconditionné a convaincu de nombreux utilisateurs. Le reconditionnement est surtout développé pour les téléphones qui sont classés par une lettre correspondant à un niveau de qualité : A+, A, B, et C.  Le grade A+ désigne un produit très fiable, révisé et dont l’état est proche du neuf. Sur certains sites, le grade A+ est vendu jusqu’à la moitié du prix neuf.

    10. Pensez au recyclage

    Au moment de vous séparer de votre matériel (ordinateur, écran, tablette, téléphone…), pensez au recyclage. Des enseignes spécialisées se chargent de les remettre en forme pour une seconde vie ou bien récupèrent le maximum de composants. Une fois remis en état de marche, votre matériel fera le bonheur d’associations en quête de matériel à prix bas.

    >Lire aussi : Pollution numérique : pour une transition numérique plus écologique

     

    Vous souhaitez en savoir plus sur l'écologie numérique et sur la façon de consilier la dématérialisation et le respect de l'environnement ? Découvrez le magazine Archimag n°329 de novembre 2019 : Passez à l'écologie numérique !

    Pour commander le magazine, le recevoir en quelques instants ou pour consulter son sommaire, cliquez-ici

    Passez à  l'écologie numérique !

    Sommaire du dossier sur l'écologie numérique :

     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est la part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Publicité

    2019_03_270x270_aidel-archimag_fondu.gif