Article réservé aux abonnés Archimag.com

Banque data-driven : pour la Société Générale, la donnée est un actif stratégique

  • banque-data-driven-societe-generale.jpg

    banque-data-driven-societe-generale
    A la Société Générale, 1 000 experts travaillent à l'exploitation de la données (Groupe Société Générale)
  • La Société Générale souhaite devenir « une banque data-driven ». Le groupe bancaire français mise sur l’exploitation de ses données pour anticiper les attentes de ses clients, particuliers, entreprises et investisseurs.

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels des data, de la dématérialisation et de la transformation numérique !


    Sommaire du dossier sur la maîtrise des données et les organisations data-driven :


    Devenir une banque data-driven

    Malgré son âge vénérable, la Société Générale fait figure de précurseur en matière d’exploitation de données. Le groupe bancaire, fondé en 1864, a décidé d’investir le territoire de la data en 2014.

    Il a également fait le choix d’y mettre les ressources nécessaires : aujourd’hui, plus de 1 000 experts de la donnée dont 65 responsables travaillent sur tout le cycle de la donnée dans l’ensemble des métiers et de ses implantations géographiques. Un chantier d’envergure pour un groupe qui compte plus de 30 millions de clients présents dans 61 pays.

    La Société Générale a ainsi déployé plus de 330 cas d’usage de la donnée et de l’intelligence artificielle en production, dont près de 170 sont fondés sur de l’intelligence artificielle.

    « L’usage accru et responsable des données, notamment avec l’intelligence artificielle, est un levier stratégique sur lequel Société Générale entend continuer de capitaliser pour adapter et améliorer ses modèles de distribution et de production existants, mais aussi inventer et faire grandir de nouveaux business modèles alternatifs », explique Frédéric Oudéa, directeur général de la Société Générale ; « devenir une banque data-driven, avec une utilisation responsable des données, est au cœur de notre agenda stratégique ».

    > Lire aussi : CCM et marketing automation : valoriser les données clients

    Outils de préparation de données

    Considérée comme « un actif stratégique », la donnée est donc au cœur de la stratégie de la banque data-driven. Cela passe par la capacité de construire un patrimoine unique de données en ayant recours à des outils de préparation de données pour les utiliser de manière collaborative et auditable, notamment dans le ....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    maitrisez-donnees-organisation
    Difficile aujourd’hui de tirer de la valeur de son capital informationnel par le seul biais du document. La multiplication des flux, les facilités de création et de stockage plongent les  organisations dans l’ère du big data où se mêlent tous types de données, structurées et non structurées, y compris personnelles, accompagnées de leurs métadonnées
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    Serda Formations Data 2023