Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comment Manutan a mis la maîtrise des données au coeur de sa stratégie

  • manutan-donnees-strategie.jpg

    Manutan-maitrise-donnees-strategie
    « Tout le monde doit pouvoir parler un langage commun autour de la donnée », affirme Guillaume Duval, directeur des systèmes de données chez Manutan. (Freepik/jcomp)
  • Du bureau à la signalisation de sécurité en passant par l’outillage, Manutan procure tous types de matériel aux entreprises. Depuis plus de quinze ans, la maîtrise des données est devenue incontournable pour elle, à la base de multiples stratégies : une synergie concrète entre l’exploitation, le partage, l’acculturation, la maîtrise et la compréhension des données par l’ensemble des acteurs.

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels des data, de la dématérialisation et de la transformation numérique !


    Sommaire du dossier sur les organisations data-driven :


    Mettre la donnée au coeur des processus métier

    Manutan souligne la primordialité de la maîtrise des données pour le bon fonctionnement d’une entreprise, une opinion forgée dans l’expérience.

    manutan-guillaume-duval-strategie-donnees« Nous avons commencé cette démarche en 2005, tirée par les projets de refonte d’outils et d’architecture technologiques. L’objectif était d’étendre notre écosystème à toutes nos filiales, c’est-à-dire posséder la même plateforme e-commerce, les processus de gestion de prise de commande, de livraison, de facturation, etc. », explique Guillaume Duval, directeur des systèmes de données chez Manutan.

    En effet, la société décide alors de mettre la donnée au cœur de cette chaîne de processus métier. « Pour nous, l’aspect data est très important, c’est le monde de demain ». Cela concerne l’ensemble des données qui circulent dans ces processus clés, notamment les données des produits, des offres ou encore des clients.

    > Lire aussi : Comment automatiser vos processus et workflows ? Méthode

    Traitement du big data : une évolution au fil du temps

    Aujourd’hui, Manutan compte plus de 2 200 collaborateurs, possède 27 filiales et est présente dans 17 pays. Les données s’amoncellent, plongeant l’entreprise dans un questionnement sur le traitement de ce big data ; il lui faut changer de mentalité.

    « Au fur et à mesure, nous avons accumulé de nombreuses couches de données et nous avons été confrontés au “syndrome du sachant”, c’est-à-dire que peu de personnes dans l’entreprise connaissaient bien tous les usages de ces données et à tous les niveaux ».

    Comment faire face à cette situation ? Pour Manutan, il fallait accélérer l’accessibilité et la disponibilité des données en faveur de beaucoup plus de personnes clés, au niveau des directions métier.

    « Cette évolution nous a convaincus de nous diriger vers une approche data-driven ». Cette dimension se répand grâce à la formation délivrée par l’entreprise. Elle met à disposition une université interne qui permet d’accompagner les managers, les collaborateurs, les clients et les fournisseurs sur plusieurs aspects fondamentaux de la donnée. « Tout le monde doit pouvoir parler un langage commun autour de ce domaine ».

    > Lire aussi : Méthodologie pour conduire son projet de gouvernance de l’information numérique

    Une solution pour une stratégie commune

    Il ne s’agit pas juste de répondre à des usages, mais aussi d’opter pour la bonne gouvernance en interne. L’accélération de la stratégie de données passe par une organisation qui évolue. Avec une synergie concrète entre l’exploitation, le partage, l’acculturation, la maîtrise et la compréhension des données par l’ensemble des acteurs. « Nous nous assurons qu’un lien se crée entre le secteur data et le secteur business. C’est aussi pour cette raison que nous utilisons un outil de data catalog comme DataGalaxy ».

    Depuis 2019, DataGalaxy, son éditeur éponyme, aide Manutan dans la structuration, la documentation et l’accessibilité à ses données. Tout cela en apportant une dimension de gouvernance.
    Grâce à la solution, Manutan documente ses référentiels de données, avec par exemple les concepts de produits et clients. « Cela nous permet de garder de la matière et de la connaissance durable sur ces informations qui sont les piliers de l’écosystème de l’entreprise ».

    > Lire aussi : Comment transformer ses données d’entreprise en valeur ?

    Pour l’avenir, la société souhaiterait se pencher sur les études d’analyses et d’exploitations. L’objectif ? Arriver à indexer les tableaux de bord et les rapports de données, puis faire le lien avec les concepts qui sont créés au début de la chaîne de données. Pour ce faire, Manutan travaille sur des indicateurs clés de performance en les définissant dans DataGalaxy.

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    maitrisez-donnees-organisation
    Difficile aujourd’hui de tirer de la valeur de son capital informationnel par le seul biais du document. La multiplication des flux, les facilités de création et de stockage plongent les  organisations dans l’ère du big data où se mêlent tous types de données, structurées et non structurées, y compris personnelles, accompagnées de leurs métadonnées
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    Serda Formations Data 2023